Accueil
Taizé 2023 : des Alsaciens jusqu’à Rostock
Partager

Taizé 2023 : des Alsaciens jusqu’à Rostock

Un article rédigé par B.B. - RCF Alsace, le 9 janvier 2023  -  Modifié le 10 janvier 2023

Alors que la rencontre européenne de Taizé s'est achevée le 1er janvier à Rostock en Allemagne de l'est, l'heure est au bilan avec un groupe de Strasbourgeois qui a fait le déplacement jusque là. 

 

 

© RCF Alsace © RCF Alsace

Ils étaient 5 000 à avoir fait le déplacement jusqu'à Rostock. Des chiffres bien en deçà des éditions précédentes, lesquelles pouvaient monter jusqu'à plusieurs dizaines de milliers de participants. On se souviendra par exemple de Strasbourg en 2013 et ses 30 000 jeunes chrétiens. Il faut dire qu'après la crise sanitaire et un rendez-vous décalé deux fois pour l'édition de Turin, la remise en route de ce traditionnel rendez-vous oecuménique prend un peu de temps. A cela s'ajoute le choix de la communauté de Taizé de parier, pour cette édition 2022-2023 sur une ville plus petite que les métropoles habituelles. 

 

Rostock, 200 000 habitants, porte les caractéristiques d'une ville installée au bord de la mer baltique , avec un passé douloureux à porter. Ex-ville d'Allemagne de l'est, longtemps sous le joug du nazisme et du communisme, fortement sécularisée, Rostock n'est que peu familière aux religions. Voir 5 000 chrétiens débarquer sur le temps des fêtes de fin d'année représentait, peut-être plus encore cette année, un défi indéniable. 

 

Une quarantaine de Strasbourgeois sont toutefois venus profiter des températures excessivement clémentes pour la saison. Découverte de Rostock, temps en paroisse, accueil dans les familles et prières à la Hansemesse, le grand hall d'exposition de la ville, sont autant de temps forts qui ont marqué leur séjour. Un temps marqué cette année par une nouvelle thématique 'Vie intérieure et solidarité', en résonance avec la situation en Ukraine où frère Aloïs, prieur de la communauté, s'est justement rendu en amont des rencontres. Une façon d'aller vers les jeunes ukrainiens qui cette fois, n'ont pas pu faire le déplacement. 

 

Retrouvez le Grand Entretien de la rédaction, du lundi au vendredi, dans le 18-19 en région sur RCF Alsace et RCF Lorraine Nancy. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don