Accueil
Synode sur la famille : "j'ai craint que la montagne n'accouche d'une souris" explique Mgr Grallet
Partager

Synode sur la famille : "j'ai craint que la montagne n'accouche d'une souris" explique Mgr Grallet

Un article rédigé par Benjamin Rosier - RCF,  -  Modifié le 4 novembre 2015
C’est un moment très attendu qui débute peu avant 9h pour les évêques de France réunis depuis hier en Assemblée plénière à Lourdes. Ils vont échanger sur le rapport final du dernier Synode.
podcast image par défaut

Les évêques vont donc échanger sur le document final du récent Synode sur la famille, après l’intervention des évêques membres de la délégation française du Synode.

Hier le président de la Conférence des évêques de France Mgr Georges Pontier a indiqué que l’Eglise "choisit la tendresse et la miséricorde de la mère pour accompagner ses enfants sur un chemin de progression, de conversion, de discernement…". Mais qu’il appartenait désormais au pape François de "préciser l’usage et la traduction éventuelle" du document final. Une étape que l’archevêque de Strasbourg, Mgr Grallet, attend avec confiance.

Nombre de fidèles attendent aussi que François précise clairement certains articles du document, en particulier la possibilité ouverte d’un chemin de discernement sur la question de l’accès aux sacrements pour les personnes divorcées remariées. Un flou que reconnaît l’évêque de Blois, Mgr Jean-Pierre Batut. Un flou qu’il juge néanmoins naturel.

Récemment, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du saint Siège, a indiqué que le pape publierait prochainement une exhortation apostolique post-synodale sur la base du document final voté le 24 octobre par les Pères. Ce matin les évêques de France aborderont aussi l’Année Sainte de la miséricorde qui s’ouvrira le 8 décembre prochain.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don