Accueil
Sorcellerie et paix du coeur ne font pas bon ménage !
Partager

Sorcellerie et paix du coeur ne font pas bon ménage !

Un article rédigé par Père Jean Baptiste Edart - RCF Anjou,  -  Modifié le 16 septembre 2020
La sorcellerie est très tendance aujourd'hui !
podcast image par défaut

Mettez dans un flacon du sel, quelques plantes aromatiques, de la lavande et du café, dites la formule qui va bien, et vous obtiendrez une potion censée protéger contre l’anxiété.

Ceci n’est pas une recette de petite fille, qui jouerait à la poupée et voudrait faire déguster à ses parents sa cuisine imaginaire, mais une potion présentée dans une vidéo par une jeune femme se disant sorcière, et mise à la disposition de ses followers sur Tiktok.

Être sorcière est devenue tendance. Si à une époque il était de bon ton de dire qu’on avait son confesseur ou son psychanalyste, il se pourrait qu’aujourd’hui, ce soit auprès de la sorcière que de nombreuses personnes aillent chercher une solution à leurs difficultés. Style sombre ou pastel, elle attire largement par ses réponses immédiates sous formes de potions ou de sortilèges.

En fait, à travers le recours à la sorcellerie, nous percevons le désir de recourir à une réalité cachée pour contrôler ma propre existence. Nous expérimentons tous que notre vie est exposée à l’imprévu. La rationalité scientifique est incapable de répondre totalement au besoin de sécurité qui nous habite. La crise sanitaire actuelle le montre bien. Le monde occulte devient alors attirant. La sorcière prétend maîtriser ce monde inconnu… jusqu’à un certain point. Les sites internet de sorcellerie vous expliquent qu’il faut être prudent, qu’il faut se protéger quand on jette un sort, etc. La sécurité recherchée apparaît dès lors comme bien relative.

Choisir la sorcellerie, c’est choisir de dépendre d’une croyance où les relations sont pensées en termes de contrôle, mais aussi de menaces. C’est ainsi que la sorcellerie conduit à vivre dans la peur de l’autre, puisque tout un chacun devient capable d’agir sur autrui à son insu et que des forces inconnues peuvent nous menacer. Est-ce cette société là que nous voulons ? Alors juste un conseil, si on vous propose une potion ou un sortilège, répondez simplement que vous préférez faire confiance à l’intelligence que Dieu vous a donné et vous en remettre à la Providence divine pour ce que vous ne maîtrisez pas.

Jean-Baptiste Edart

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don