Accueil
Serge Dassault, "un grand patron qui avait quelque chose de très social", selon Catherine Deroche
Partager

Serge Dassault, "un grand patron qui avait quelque chose de très social", selon Catherine Deroche

Un article rédigé par RCF Anjou - RCF Anjou,  -  Modifié le 29 mai 2018
La sénatrice LR de Maine-et-Loire, Catherine Deroche rend hommage à Serge Dassault, décédé lundi à 93 ans. Elle a côtoyé l'industriel au Sénat, où il a siégé jusqu'en septembre 2017.

Serge Dassault s'est éteint lundi dans son bureau du rond-point des Champs-Elysée, où il se rendait encore à l'âge de 93 ans. Il est décédé d'une défaillance cardiaque. Après la mort du milliardaire français, qui a présidé le groupe aéronautique Dassault de 1987 à 2014, les hommages et les réactions de la classe politique française se multiplient. Serge Dassault s'était fait élire sénateur pour la première fois en 2004, puis réélire en 2011, avant de quitter son siège définitivement en septembre 2017.

C'est au Palais du Luxembourg, que la sénatrice de Maine-et-Loire Catherine Deroche (LR), a pu croiser à de nombreuses reprises l'homme d'affaire. Ils appartenaient au même groupe politique. " C'était quelqu'un de très malin. Il a été un grand patron mais il avait, dans sa vision de l'entreprise, quelque chose de très social, témoigne la sénatrice. C'était quelqu'un qui défendait beaucoup l'apprentissage et qui était très attentif au devenir des jeunes. Il se préoccupait des salariés de son entreprise. C'était un ardent défenseur de la participation et de la répartition des bénéfices pour les salariés."

Lorsqu'elle était rapporteur,  Catherine Deroche a soutenu cette idée de participation salariale et essayer de faire passer des amendements sur ce sujet. "Il m'en était très reconnaissant. On avait des relations très courtoises, pas familières, mais c'était quelqu'un que j'estimais beaucoup et que j'aimais bien", conclut l'élu angevine.   

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don