Accueil
"Seigneur,à qui irions-nous?Tu as les paroles de la vie ..." (Jn 6, 60-69)
Partager

"Seigneur,à qui irions-nous?Tu as les paroles de la vie ..." (Jn 6, 60-69)

RCF,  -  Modifié le 24 avril 2021
Prière du matin "Seigneur,à qui irions-nous?Tu as les paroles de la vie ..." (Jn 6, 60-69)
"Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle" Méditation de l'évangile (Jn 6, 60-69) par le père François Lestang Chant final: "Seigneur à quel autre" par Dan Luiten
andrew-pons-UNSPLASH andrew-pons-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus avait donné un enseignement
dans la synagogue de Capharnaüm.
Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, déclarèrent :
« Cette parole est rude !
Qui peut l’entendre ? »
Jésus savait en lui-même
que ses disciples récriminaient à son sujet.
Il leur dit :
« Cela vous scandalise ?
Et quand vous verrez le Fils de l’homme
monter là où il était auparavant !…
C’est l’esprit qui fait vivre,
la chair n’est capable de rien.
Les paroles que je vous ai dites sont esprit
et elles sont vie.
Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. »
Jésus savait en effet depuis le commencement
quels étaient ceux qui ne croyaient pas,
et qui était celui qui le livrerait.
Il ajouta :
« Voilà pourquoi je vous ai dit
que personne ne peut venir à moi
si cela ne lui est pas donné par le Père. »
À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent
et cessèrent de l’accompagner.
Alors Jésus dit aux Douze :
« Voulez-vous partir, vous aussi ? »
Simon-Pierre lui répondit :
« Seigneur, à qui irions-nous ?
Tu as les paroles de la vie éternelle.
Quant à nous, nous croyons,
et nous savons que tu es le Saint de Dieu. »
 
Source : AELF

Méditation Père François Lestang

« Voulez-vous partir, vous aussi ? ». Qu’est-ce qui me fait tenir, alors que mes amis ou mes proches s’en vont ? C’est une question qui peut rejoindre beaucoup d’entre nous, après les révélations de ces dernières années sur les violences en contexte ecclésial, révélations qui ont amené bien des chrétiens à s’éloigner de l’église visible et de ses célébrations, sous le signe de l’écœurement, de la lassitude.

 « Voulez-vous partir, vous aussi ? ». Jésus ose poser cette question à ceux qu’il avait choisis lui-même. Il interroge leur volonté : « voulez-vous ? ». Profondément, cela signifie que Jésus fait appel à leur liberté, à leur capacité de se déterminer. Ils sont libres de leur choix, et leur réponse n’est pas acquise d’avance.

Alors, comme je suis heureux d’entendre en réponse la parole de Simon-Pierre : « nous croyons et nous savons que tu es le Saint de Dieu ». Oser croire, oser affirmer qu’au milieu de nous, de nos assemblées, il est présent, ce Jésus qui peut nous transformer, et nous rendre saints comme il est saint, dans l’humilité et la douceur, dans la vérité et l’amour.

Seigneur, en ce temps pascal, dans la lumière de ta résurrection, je te prie pour celles et ceux que je connais et qui se sont éloignés des communautés chrétiennes qu’ils fréquentaient, afin que ton esprit guérisse ce qui est blessé, et ouvre de nouveaux horizons de confiance. Je te prie aussi pour nos responsables, dans leur engagement résolu pour le service des plus faibles et le choix de la vérité. Je te prie enfin pour chacun de nous pour que nous sachions être vraiment frères, enfants du même Père.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don