Accueil
Sécheresse dans le Grand Est : faut-il s’inquiéter ?
Partager

Sécheresse dans le Grand Est : faut-il s’inquiéter ?

Un article rédigé par B.B. - RCF Alsace, le 8 septembre 2022  -  Modifié le 8 septembre 2022

L’absence de pluie cet été, cumulée aux fortes chaleurs, a révélé une sécheresse inédite en France. Alors que dans certaines communes, les réserves d’eau potable ont été considérablement réduites, faut-il s’inquiéter pour l’approvisionnement en eau dans notre région ?

© Schorsch92 © Schorsch92

Selon un rapport rendu par la Commission européenne publié cet été, 64% de l’espace européen a été touché par l’état d'alerte sécheresse ou a fait l’objet d’un avertissement. Plus localement, les cours d’eau ont révélé des vestiges passés, habituellement recouverts par des niveaux élevés, comme en Meuse où des obus de la deuxième Guerre Mondiale ont été mis à jour.

 

Une cartographie des zones fragiles

 

 

Si les conséquences sont surtout visibles, elles concernent aussi la nappe souterraine, source première en eau potable. Dans le Grand Est, l’Agence de l’eau Rhin-Meuse suit de près les niveaux. Elle a d’ailleurs établi une cartographie des zones les plus fragiles et les plus sujettes à la pression exercée par l’homme. Les secteurs vosgiens apparaissent comme étant les plus fragiles, avec des niveaux faibles depuis plusieurs années. Ce sont donc surtout les communes en périphérie du massif qui sont les plus concernées par le déficit d’eau potable. En revanche, les nappes souterraines, point fort de la région, sont encore épargnées grâce à une saison 2021 pluvieuse et propice à la recharge en eau. Or, ce sont surtout elles qui assurent l’approvisionnement en eau potable.

 

 

Retrouvez le Grand Entretien de la rédaction, du lundi au vendredi, dans le 18-19 en région sur RCF Alsace et RCF Lorraine Nancy. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don