Accueil
Sécheresse : à Menton un système d'arrosage intelligent pousse la Ville à se réinventer
Partager

Sécheresse : à Menton un système d'arrosage intelligent pousse la Ville à se réinventer

Un article rédigé par Laura Vergne - RCF Nice Côte d'Azur, le 18 mai 2022  -  Modifié le 18 mai 2022
L'info de la Côte d'Azur Sécheresse : à Menton un système d'arrosage intelligent pousse les jardiniers à se réinventer

Plus question de gaspiller une goutte. Il manque entre 40 et 60 % d'eau dans les Alpes-Maritimes. Pour faire face à la sécheresse, la ville de Menton teste un système d'arrosage intelligent. Des sondes connectées aux compteurs qui détectent les surconsommations d'eau. Au total, la Ville économise 30 % d'eau. 

Adrien jardinier pour la Ville de Menton - Photo : RCF Nice Côte d'Azur Adrien jardinier pour la Ville de Menton - Photo : RCF Nice Côte d'Azur

« Vous puiserez de l'eau avec joie aux sources du salut. », Esaïe 12, 3. Dans cette vie, rien n'est plus important que l'eau. Pourtant dans le monde, 40 % de la population va manquer d'eau d'ici 2050. Depuis l'alerte sécheresse dans les Alpes-Maritimes, il manque entre 40 et 60 % d'eau. 

 

A Menton, en plus de la sécheresse, la nappe phréatique ne s'alimente plus correctement depuis la tempête Alex. La Ville de Menton a décidé d'agir et de miser sur une nouvelle technologie : un système d'arrosage intelligent

 

La technologie au service de l'écologie 

 

 

Système d'arrosage intelligent à Menton - Photo : RCF Nice Côte d'Azur

 

 

Dans la terre, sous les plantes et les arbres, des sondes, connectées aux compteurs d'eau, sont installées. Des données sont collectées dans un serveur et la Ville est prévenue immédiatement en cas de surconsommation d'eau. "On a des alertes qui peuvent nous arriver sur nos téléphones et on peut agir directement," explique Guénelle, jardinière pour la Ville de Menton depuis plus de 20 ans. Gain d'eau, gain de temps, désormais, elle peut intervenir à distance sur la programmation de l'arrosage. 

 

 

Une nouvelle façon d'exercer son métier, qui la pousse à faire confiance à la technologie. "C'est vrai que quand je vois les plantes j'ai envie de les arroser, mais en fait l'informatique nous dit que non," avoue la jardinière. En effet, en surface la terre est sèche mais il suffit de creuser légèrement pour voir que la terre est humide

 

 

 

Les premières données montrent qu'on consomme 30 % d'eau en moins

 

 

 

"Les premières données montrent qu'on consomme 30 % d'eau en moins," révèle Stéphanie Jacquot, 2e adjointe au maire de Menton en charge du numérique. Avec cette eau potable économisée, madame Jacquot est optimiste :  "les problèmes hydriques que l'on a sur l'agglomération vont permettre d'économiser l'eau" assure-t-elle. 

 

 

 

Carte des arrêtés des eaux superficielles  - Source : PROPLUVIA Ministère de la Transition écologique

 

 

Cliquez-ici pour visualiser la carte. 

 

 

Prochaines étapes pour la Ville de Menton : réduire la consommation d'énergie avec un éclairage public adaptable et réduire les déchets avec des poubelles intelligentes. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don