Accueil
RCF Santos, un festival pour mobiliser les jeunes actifs catholiques

Santos, un festival pour mobiliser les jeunes actifs catholiques

Un article rédigé par Margot Maignet - RCF, le 4 juillet 2024  -  Modifié le 4 juillet 2024
L'actu chrétienne Santos, un festival pour mobiliser les jeunes actifs catholiques

La première édition du festival Santos aura lieu du 30 août au 1er septembre prochains à Montmartre à Paris. Un festival à destination des jeunes pros catholiques, fruit des Journées mondiales de la Jeunesse de Lisbonne l’été dernier. Pendant les JMJ, le projet Santos, avait réuni quelques 6 000 jeunes de 25 à 35 ans qui avaient soif de se retrouver. Après le succès de cette première rencontre, le Service National pour l’Évangélisation des Jeunes et pour les Vocations relance l’idée en France et rassemble à nouveau des jeunes actifs au-delà des frontières de diocèses ou de communautés pour stimuler leur engagement dans l'Église et dans le monde. 

© Pexels © Pexels

Le père Vincent Breynaert, directeur du SNEJV, observe dans la jeunesse française, "un dynamisme extraordinaire et le désir de porter l’Évangile". Santos s’adresse à une jeunesse qui prend des responsabilités dans la société, dans le monde du travail et qui construit des projets de vie. 6 millions de jeunes français sont concernés. "Cette génération a besoin de sentir que l'Église leur fait confiance, et leur donne d'authentiques responsabilités".

Un festival ancré dans le réel

L’objectif de Santos est de rassembler les jeunes, les inspirer en leur donnant des lieux de partage et d'approfondissement. Avec des sujets qui les touchent : la fraternité, la vocation, l'orientation professionnelle, les défis du travail, les inquiétudes écologiques. 
17 tables rondes sur des sujets d'actualité tels que l'engagement écologique ou politique. Le père Vincent Breynaert  évoque aussi l'importance de parler des défis du travail : "le burn-out, par exemple, touche malheureusement tant de jeunes qui se donnent corps et âme dans leur travail, mais qui ont besoin de donner du sens à leur engagement professionnel"... 
Pour le directeur du SNJEV, chacun des sujets abordés dans les conférences ou les tables rondes est en prise avec ce qu'un jeune en 2024 doit relever comme défi. "Nous ne pouvons pas vivre dans une bulle spirituelle qui serait à part des événements du monde, au contraire", observe-t-il. Pour cette raison, l’événement aura lieu en extérieur, sur la butte de Montmartre, toutes portes ouvertes, afin tout le monde puisse participer. 

Nous ne pouvons pas vivre dans une bulle spirituelle qui serait à part des événements du monde, au contraire.

Envoyer les jeunes chrétiens en mission.

Le message du père Vincent Breynaert est simple : "Le Christ a besoin de toi et tu vas devenir missionnaire avec les charismes qui sont les tiens." Les participants pourront découvrir une trentaine de lieux d'engagement comme Lazare, les Cafés Joyeux, la maison Magis, pour que chacun puisse "porter du fruit et devenir", selon les mots du pape François.
La première journée est consacrée à la notion de promesse : "Tu es porteur d'une promesse, quelle est-elle ?" La deuxième journée invite à vivre cette promesse dans le cadre de la société et de l'Église et à travailler ensemble à la fraternité et à l'unité. Le dimanche donnera lieu à l’envoi en mission : "On va dire à cette génération de 25-35, allez-y, déployez votre année avec le programme qui est le vôtre et soyez les témoins de l'Évangile".

Le Christ a besoin de toi et tu vas devenir missionnaire avec les charismes qui sont les tiens.

Une génération de jeunes catholiques décomplexés.

Pour le directeur du SNEJV, "les jeunes ont soif d'être formés pour diffuser le message de Jésus-Christ dans un monde où le fait religieux est à la fois cantonné à une certaine sphère privée et en même temps de plus en plus visible dans l'espace public". Il se fait le relai de ce que les jeunes catholiques se disent "on est peut-être minoritaire, mais on a envie de dire notre foi et surtout de la vivre, parce qu’elle est force d'espérance". Il dépeint “une génération de jeunes catholiques qui témoignent de façon admirable par la cohérence de ses actes.”

Le pape François après les JMJ de Lisbonne a eu ces mots : "Vous savez faire confiance aux talents des uns et des autres, quels qu'ils soient, en les rassemblant dans un rêve commun. Continuez à rêver ensemble."

Vous savez faire confiance aux talents des uns et des autres, quels qu'ils soient, en les rassemblant dans un rêve commun. Continuez à rêver ensemble.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'actu chrétienne

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don