Accueil
Salon de l'Agriculture : Emmanuel Macron au chevet des ostréiculteurs
Partager

Salon de l'Agriculture : Emmanuel Macron au chevet des ostréiculteurs

Un article rédigé par Claire le Parc - RCF Bretagne, le 26 février 2024  -  Modifié le 26 février 2024

Le salon de l'Agriculture de Paris a ouvert ses portes samedi dans un climat tendu. Emmanuel Macron, est allé à la rencontre des différents exposants. Au cœur des échanges, notamment, la crise de la filière ostréicole. 

©pixabay ©pixabay

Premier week-end sous haute tension au Salon de l'Agriculture de Paris. Sifflets et bousculades ont rythmé la visite d'Emmanuel Macron. Sur place, le Président de la République a échangé avec des représentants syndicaux du monde agricole. Parmi les annonces : la mise en place de mesures d'urgence de trésorerie ou l'instauration de prix planchers pour protéger les revenus des éleveurs. Emmanuel Macron a donné rendez-vous aux organisations pour bâtir un plan d'avenir agricole. 

Trois axes de travail

Le chef de l'Etat est également allé à la rencontre des différents exposants. Il s'est notamment arrêté au stand de la conchyliculture. Au cœur des échanges : la crise traversée par les ostréiculteurs. Rappelons qu'en fin d'année, plusieurs producteurs d'huîtres ont été touchés par des contaminations et de fait des interdictions de vente. "C'est la première fois que le Président de la République s'arrête à notre stand et prend le dossier à bras le corps", commente Philippe le Gal, le président du comité national de la conchyliculture et du comité régional de la conchyliculture de Bretagne Sud. Trois orientations principales ont été retenues : "La première est d'aider les entreprises en difficulté. La seconde est de redonner confiance aux consommateurs tout en menant, troisièmement, des actions très précises pour trouver des moyens d'anticiper ces problématiques de fermetures." Un travail qui a déjà été engagé auprès d'Hervé Berville, secrétaire d'Etat chargé de la mer et de la biodiversité. Les échanges devraient se poursuivent ce lundi. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don