Accueil
Saint Valentin : le boom des sites de rencontres chrétiens
Partager

Saint Valentin : le boom des sites de rencontres chrétiens

Un article rédigé par Florine Silvant - RCF, le 14 février 2024  -  Modifié le 14 février 2024
Ils font l'actu en Vendée Ce couple s'est rencontré sur un site de rencontre chrétien

Si le 14 février marque l’entrée en carême pour tous les chrétiens, c’est aussi la fête des amoureux. L’occasion de parler d’amour, et de sites de rencontres. En 2022, un Français sur quatre qui s'est mis en couple, a rencontré sa moitié sur Internet. À l’image de Laurent et Magdalena Gatineau, habitants de la Roche-sur-Yon. Il y a cinq ans, ils se sont rencontrés sur un site dédié aux chrétiens. 

Laurent et Magdelena Gatineau se sont rencontrés sur Theotokos, un site de rencontre chrétien. Crédit : banque d'images gratuites. Laurent et Magdelena Gatineau se sont rencontrés sur Theotokos, un site de rencontre chrétien. Crédit : banque d'images gratuites.

En 2022, un Français sur quatre qui s’est mis en couple a trouvé sa moitié sur Internet. Si Tinder est le site de rencontre le plus utilisé dans notre pays, il en existe tout un panel différent, dont des sites dédiés aux chrétiens. 

“On aura le seigneur en commun” 

Laurent et Magdalena Gatineau sont habitants de la Roche-sur-Yon. Il y a cinq ans, ils se sont rencontrés sur l’un d’eux, Theotokos. “Je n’avais aucune connaissance des sites de rencontres chrétiens” explique Laurent. Déjà inscrit sur un site de rencontre non chrétien, c’est par une amie qu’il apprend l’existence de Theotokos : “Je me suis dit “mais mince, déjà on aura le seigneur en commun, ce qui est encore mieux”. 

Pour Magdalena, choisir un site de rencontre chrétien était une évidence : “Les valeurs chrétiennes ont toujours été importantes pour moi, et je me disais que ce site m’offrirait plus de possibilités de rencontrer quelqu’un avec qui on va vivre, vraiment, les mêmes valeurs”.

Un moyen de faciliter le premier contact 

A l'époque de leur rencontre, sauter le pas de l’inscription sur Theotokos était un moyen, pour Laurent, de faciliter le premier contact : “Quand on rencontre des gens dans la vie, on peut créer des amitiés, mais le sentiment amoureux, pour moi, est toujours plus difficile à aborder” Selon lui, difficile de savoir si une personne est prête à l’engagement dans un couple ou au mariage, alors que “sur les sites, on rencontre des personnes qui ont cette même soif, l’essentiel est déjà commun”. 

Il y a cinq ans, Magdalena était psychologue en région parisienne, Laurent travaillait quant à lui en Vendée. Cela fait maintenant trois ans qu’ils sont mariés et ont emménagé ensemble à la Roche-sur-Yon. Ils s’apprêtent désormais à accueillir leur premier enfant. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

@RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Ils font l'actu en Vendée

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don