Accueil
Riom : la réaction du maire après le refus du couvre-feu
Partager

Riom : la réaction du maire après le refus du couvre-feu

Un article rédigé par Thomas Loret, RCF Puy-de-Dôme - RCF Allier,  -  Modifié le 2 avril 2020
Pierre Pécoul, le maire de Riom a annoncé mardi dernier la mise en place d'un couvre-feu sur la commune. La Préfète du Puy-de-Dôme n'a pas donné suite.

Pas d'interdiction totale de sortie à Riom pendant le confinement. Pierre Pécoul, le maire de la commune en avait pourtant fait l'annonce dès mardi. L'élu souhaitait interdire les sorties de 21h à 5h du matin, sauf pour les personnels de santé.

Selon Pierre Pécoul, les règles de confinement n'étaient pas assez respectées, avec des rassemblements après 21h. L'édile aurait aussi constaté plusieurs effractions sur des commerces alimentaires. Et de préciser que « pour que la mesure ne soit pas un simple effet d'annonce, nous attendons une décision par décret de l'autorité préfectorale ».
 

Refus de la Préfecture du Puy-de-Dôme

La préfète du Puy-de-Dôme a précisé sa position par voie de communiqué ce jeudi soir. « Le comportement des puydômois ne justifie pas que soient prises des mesures contraignantes telle un couvre-feu sur l'ensemble d'une commune » indique d'abord Anne-Gaëlle Baudoin Clerc.

Une décision qui agace le maire de Riom. « Si je prends la parole aujourd'hui, c'est pour exprimer ma colère suite à la décidision de madame la préfète du refus du couvre-feu sur Riom » précise Pierre Pécoul dans un nouveau message vidéo. Le maire de Riom d'ajouter qu'il va retirer son arrêté « parce que la loi m'y oblige ».

Des contrôles renforcés sur la commune

La Préfète, seule compétente à prendre ce type de décision localement précise rester « attentive aux signalements de désordres qui lui seraient faits par les maires, comme l'a fait Monsieur le maire de Riom ».

Par ailleurs Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc précise : « des rassemblements ont pu être observés aux abords de certains commerces (épiceries, restauration rapide) tard le soir. Désormais, ces commerces feront l'objet d'un arrêté de fermeture complète ou prenant effet en début de soirée ».

Pour finir, Pierre Pécoul indique : « Je peux vous confirmer que nous avons obtenu deux nouveaux renforts (de police nationale, ndlr) sur notre ville de Riom ». Enfin les établissements qui ne respectent pas les consignes du gouvernement pourront faire l'objet d'une fermeture administrative après la période de confinement.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don