Accueil
Retour sur la création du Cardinal Jean-Marc Aveline
Partager

Retour sur la création du Cardinal Jean-Marc Aveline

Un article rédigé par Nina Pavan - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 30 août 2022  -  Modifié le 2 septembre 2022
Dialogue RCF : Emission Spéciale Arrivée des pèlerins marseillais à Rome

La France compte désormais un sixième cardinal. Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille depuis 2019, a reçu ce samedi 27 août la barrette cardinalice des mains du Pape François. Il devient le seul cardinal français en activité dans un diocèse, une nouvelle charge que Jean-Marc Aveline accueille avec "gravité".

Jean-Marc Aveline devenu cardinal à Rome - Nicolas Vallauri Jean-Marc Aveline devenu cardinal à Rome - Nicolas Vallauri

Environ 300 marseillais ont fait le déplacement jusqu'à Rome pour accompagner leur archevêque dans cette nouvelle page de sa vie ecclésiale. Treize heures de bus depuis Marseille qui ne les ont pas découragés le moins du monde « on a chanté, récité les vêpres et même fait un quizz dans le bus, raconte Gaël les traits un peu tirés après le voyage. Jean-Marc Aveline a un vrai fan club ! »

 

Dans la basilique Saint-Pierre, où donner de la tête devant les dorures, sculptures et peintures exceptionnelles ? Pourtant ce jour là, c'est le par-terre de violet et de rouge qui attire le regard. Solennellement réunis, des évêques du monde entier et les 229 cardinaux de l'Église catholique sont venus au Vatican pour accueillir 20 nouveaux cardinaux, créés par le Pape François. 

 

La volonté d'une Église universelle 

 

Parmi eux des cardinaux du Brésil, d'Amérique du nord ou encore de Corée, qui représentent la diversité de l'Église universelle et le discernement des dons par le pape François, comme pour son éminence Giorgio Marengo, le plus jeune des cardinaux créés ce jour-là. Âgé de 48 ans et missionnaire auprès de la jeune église de Mongolie : 

 

Le pape François invite l'Eglise à revenir aux valeurs de l'Evangile, d'une manière concrète et visible. Le Pape insiste sur l'importance de revenir à ces essentiels de la foi, appliqués au quotidien. Cela implique d'être constamment dans une attitude de contemplation et une atmosphère de prière, en laissant chaque voix s'exprimer au sein de l'Eglise. 

 

Dialogue RCF : Emission Spéciale Le témoignage du cardinal de Mongolie Giorgio Marengo

Cardinal, pasteur et marseillais 

 

La création de Jean-Marc Aveline en tant que cardinal électeur replace la France au coeur du processus ecclésial : il sera le sixième cardinal français, à ce jour, à prendre part à l'élection du prochain souverain pontife, et le seul à être en activité dans un diocèse. 

 

« Quand le Pape m'a remis la barrette, et qu'elle ne tenait pas en place, rappelle en souriant Jean-Marc Aveline, il m'a dit "surtout, reste avec le peuple" et je lui ai dit tant mieux, c'est le plus simple pour moi. »

 


Il contemple l'ampleur de la tâche qui l'attend, comme serviteur du pape François. « Nous sommes, à peu près, trois mois après l'annonce de cette création. C'est la gravité, dans le sens noble du terme, qui m'habite. Cela m'évoque le verset 51 du chapitre 9 de Luc : comme s’accomplissait le temps où il allait être enlevé au ciel, Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem. Adieu le charme romantique des collines de Galilée », plaisante-t-il.  

 

Un cardinal façonné par Marseille


 
Le choix du pape pour Jean-Marc Aveline semble s'appuyer sur le travail qu’il mène au sein du diocèse de Marseille, mais aussi en tant qu'archevêque métropolitain.

 
 Spécialiste du dialogue interreligieux, Jean-Marc Aveline est né en Algérie, a grandi dans les quartiers nord de Marseille. Le nouveau cardinal encourage également le dialogue entre les différentes confessions chrétiennes. Sa nomination pourrait être un nouvel accélérateur en ce sens selon Olivier Raoul-Duval, pasteur au sein de l’Église protestante unie de France à Marseille : "il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette qui nous sépare [...] il faut profiter de cela pour parler d’une seule voix. et c’est un élément de témoignage à Jésus Christ considérable dans notre ville. " 

Dialogue RCF : Emission Spéciale Discours du cardinal Aveline à l'ambassade de France au Vatican

Un archevêque au carrefour des civilisations


 
Jean-Marc Aveline est aussi très attaché à la défense des plus démunis, une vocation personnelle qui trouve un écho au Vatican, alors que le pape François tourne ses yeux vers le bassin méditerranéen, carrefour des civilisations, de la misère mais aussi de l’espérance. 


 
"Mais aujourd’hui encore, l’Europe ne peut ignorer la Méditerranée, mer qui a vu se répandre l’Evangile et se développer de grandes civilisations. La mare nostrum, qui relie tant de terres, nous invite à naviguer ensemble, à ne pas se diviser en allant chacun sur son propre chemin [...]. Je pense aussi à ceux qui, ces dernières années et encore aujourd’hui, fuient les guerres et la misère, débarquent sur les côtes du continent et d’ailleurs, et ne trouvent pas d’hospitalité, mais de l’hostilité et sont aussi instrumentalisés. Ce sont nos frères et sœurs. Combien ont perdu la vie en mer! Aujourd’hui « notre mer », la Méditerranée, est un grand cimetière." s'exprimait le pape François quelques jours avant son voyage au camp de réfugiés de Lesbos en Grèce, en décembre 2021. 
 

 

Jean-Marc Aveline, qui place en Dieu sa confiance, attend de connaître la mission que lui confiera le pape François, et de savoir comment il pourra être à son service pour prendre soin du monde. 

Dialogue RCF : Emission Spéciale Réaction du cardinal Ricard, évêque émérite de Bordeaux et marseillais
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don