Accueil
Résurrection
Partager

Résurrection

RCF,  -  Modifié le 3 avril 2018
La Résurrection, avec un R majuscule, désigne comme on le sait, à la suite de sa crucifixion, le passage physique de Jésus Christ de la mort à la vie manifestée le matin de Pâques.
Pascal Hausherr Pascal Hausherr

On perçoit bien que ressusciter sont de même sens... Mais leur origine n'est pas transparente. D'autant plus qu’à mieux y regarder, résurrection s’écrit avec un seul s et ressusciter avec deux s et  sc, orthographe différente, même idée forte, mais deux mots distincts, ressusciter vient du latin resuscitare, ranimer, de la même famille que susciter. Pour le mot résurrection, d’une autre famille de mots, tout vient du verbe latin surgere, signifiant « élever » « émerger », et plus spécifiquement se lever, élever, c’est ce même verbe  qu’on retrouve à l’origine de surgir. D’où avec son préfixe, resurgere désignant en latin le fait de « se relever ».

Il n’y a pas de verbe y correspondant directement en français, resurger n’existe pas mais en revanche existe ressurgir, avec un s ou deux s, désignant le fait d’apparaître à nouveau. Sur ce latin resurgere est né le nom latin resurrectio, puis resurreccium, proprement le fait de « se lever de son siège » dans le latin du début du XIIe siècle. Enfin, en 1190 était attesté le mot français résurrection, bénéficiant d’un sens religieux précis, celui du retour de la mort à la vie, avec la « résurrection du Christ », le « mystère de la Résurrection » et sa commémoration à Pâques, sans oublier le corps humain ressuscitant à la fin des temps. D’où les formules plus concrètes avec la « résurrection » de la chair. En vérité, l’abbé Furetière résumait parfaitement le mot dès 1690 dans son Dictionnaire universel. Je vous lis l’article in extenso : « Résurrection : Nouvelle vie où on retourne après avoir été mort. La résurrection du Lazare fut un des plus grands miracles du Seigneur. La Feste de Pasques est célébrée en l’honneur de la résurrection de Jésus-Christ. L’Église croit la résurrection de la chair, la résurrection des morts, pour assister au Jugement universel ».

Mais il y a d'autres définitions ! Voilà mon péché mignon, celui consistant à rechercher les définitions des cruciverbistes, par exemple ici pour résurrection, « arrêt de mort » à double sens donc, mais aussi une formidable anagramme de résurrection : reconstruire. Magnifique !
 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don