Accueil
RCF Résultats du deuxième tour des élections législatives dans l'Ain

Résultats du deuxième tour des élections législatives dans l'Ain

Un article rédigé par Noémie Chassin - RCF Pays de l'Ain, le 8 juillet 2024  -  Modifié le 8 juillet 2024
Ainfo Mag Résultats et réactions au second tour des législatives dans l'Ain

Dimanche a eu lieu le deuxième tour des élections législatives. Les cinq circonscriptions aindinoises présentaient toutes des duels. 

©RCF Pays de l'Ain ©RCF Pays de l'Ain

Participation

Le taux de participation des élections législatives 2024 au deuxième tour dans l'Ain est estimé à environ 69.62%, contre 69,59 % au premier tour. Seules les présidentielles ont mobilisé plus d'électeurs ces dernières années.

En 2022, à la même heure, le taux de participation était de 39,69%.

 

participation définitive législatives 2024

 

Premier rappel, les quatre candidats du Nouveau Front Populaire arrivés troisième et pouvant se maintenir se sont retirés au nom du front républicain.

Second rappel, dans l’Ain tous les députés sortants se représentaient. Seul Damien Abad a été éliminé dès le premier tour.

 

Résultats de la 1ère circonscription : 


Xavier Breton (LR) bat Christophe Maître (RN) avec 56.48%.

 

Après avoir remercié les électeurs du 1er tour et son équipe, Xavier Breton a remercié les électeurs qui ont fait front républicain en lui accordant leurs voix.

 

Je comprends que pour certains ça n'a pas été facile, mais ça s'est fait sans aucune négociation de combines, de couloirs dans les partis politiques, chacun est amené face à une position politique à faire preuve de sa cohérence, c'est ce qu'ont fait les autres candidats, en l'occurrence Sébastien Guéraud et Vincent Guillermin. Après les électeurs sont libres, ils font ce qu'ils veulent, mais il faut souligner quand il y a des positionnements politiques qui sont faits sous la cohérence.

 

Xavier Breton s’interroge sur la montée des extrêmes

 

La ligne que j'ai choisie pour cette élection, qui correspond en fait à une ligne ancienne, c'est refuser les extrémismes. Il faut s'interroger pourquoi nos électeurs partent. Les électeurs de droite vont au Rassemblement National, les électeurs de gauche vont du côté des Insoumis. Ça nous interroge, parce que ces électeurs on les connaît, on partage avec eux une histoire politique, mais d'un autre côté on ne peut pas être complice des méthodes, des extrêmes. J'ai pu le voir durant ces dernières heures de campagne, sur les réseaux sociaux (...) Quand la parole se libère, elle se libère quand les extrêmes arrivent, ou s'approchent du pouvoir, on peut être très inquiet. Cela m'a renforcé dans ma détermination de lutter contre les extrêmes, et je dis bien les extrêmes, c'est-à-dire à la fois le Rassemblement National et les Insoumis, par rapport aux dirigeants de ces formations politiques.

 

Christophe Maître, candidat et responsable départemental du Rassemblement National, entre déception et satisfaction : 

 

Il y a évidemment de la déception, mais aussi une grande satisfaction parce que la fédération du Rassemblement national de l'Ain se consolide avec un élu, un député de la nation supplémentaire, Marc Chavent sur la cinquième circonscription

 

résultats législatives première circonscription

 

Résultats de la 2ème circonscription : 

 

Romain Daubié (Ensemble) bat Andréa Kotarac (RN) avec 55,09%.

 

R. Daubié bat A. Kotarac dans la 2e circonscription

 

Résultats de la 3ème circonscription : 

Sur la troisième circonscription la député Ensemble élue en 2017 et l’une des portes paroles du groupe à l’assemblée nationale, Olga Givernet est réélue. Contrairement à dimanche dernier, elle distance très largement son adversaire du Rassemblement National Karine Dubarry. 63% contre 37% et s’offre le meilleur score et le meilleur écart de voix des candidats aindinois du second tour.

Réaction d'Olga Givernet : 

C'est un soulagement de pouvoir avoir la confiance d'abord réitérée de mes concitoyens de la troisième circonscription, et puis de voir que le travail de terrain pendant la campagne mais aussi pendant ses 7 années de mandat paie et créé cette confiance avec les électeurs. 

 

Réaction de Karine Dubarry, qui restera mobilisée lors des prochaines échéances électorales quelles qu'elles soient :

 

Je suis déçue, mais principalement de cette alliance nauséeuse, qu'a pu faire la gauche et les LR, parce qu'on voit bien les reports de voix. Et ce n'était pas un vote en faveur de la candidate, mais à l'encontre d'un parti. Ces alliances sont un peu anti-démocratiques pour moi. On ne se bat plus pour des convictions, une vision et un programme, mais on se bat pour se battre contre, et la plupart du temps ils ne savent même pas pourquoi.

 

 

 

Résultats législatives 3e circonscription

 

Résultats de la 4ème circonscription : 

Sur la quatrième circonscription on note l’écart d’entre deux tour le plus petit dans l’Ain, avec un peu moins de 3% enter les deux prétendants . Jérôme Buisson, élu en 2022 est réélu député Rassemblement National avec 51,35% des voix. Contre 48,65% à Christophe Coquelet, candidat Ensemble dont il fait partie des alliés Horizons. 

Réaction du député élu : 

Je voudrais remercier les électeurs qui n'ont pas cédé au déferlement de fake-news et à ce front de gauche qui a finalement fait un espèce de hold-up électoral au niveau national. Ensuite, c'est une grande satisfaction évidemment, ça a été plus serré, que la dernière fois mais avec un taux de participation très élevé ce qui légitime ma réélection. 

 

Réaction de Christophe Coquelet : 

C'est très serré, cela montre que l'on a su rassembler. Et je remercie toutes les forces politiques pour leur soutien lors de ce second tour. Ce n'est que le début dans cette quatrième circonscription. Nous sommes très proches et ça donne confiance pour la suite. 

résultats législatives 4e circonscription

 

Résultats de la 5ème circonscription : 

L’Ain compte un nouveau député, sur la cinquième circonscription qui succède à Damien Abad. Il s’agit de Marc Chavent, maire de Cerdon, candidat de l’union des droites RN élu avec 57,53% des voix. Il devance Florence Pisani, candidate LFI pour le Nouveau Front Populaire qui obtient 42,47%. Cette dernière a refusé de livrer sa réaction à RCF Pays de l'Ain. Le nouveau député RN remercie ses électeurs mais n'affichent pas un grand sourire pour autant car pour lui, la France va subir ses alliances "contre-nature" à la suite de ces élections. 

 

Même si j'ai bénéficié de la vague de l'image de Jordan Bardella, qui m'apporté son soutien, donc je le dois sans doute quand même à mon travail de terrain dans le Bugey, à la mairie de Cerdon et puis, beaucoup à l'attente des françaises et des français qui ont voulu voter pour ce courant de pensées. Mais je suis quand même triste pour mon pays, j'ai l'impression que même si j'accepte le résultats des urnes, il y a eu des alliances contre nature qu'on va payer chère puisque l'on voit qu'ils commencent déjà à s'étriper alors que tous les résultats ne sont pas tombés. 


Selon la loi de non cumul de mandat Marc Chavent a un mois pour démissionner de son mandat de maire. La famille Chavent a deux parlementaires puisque Marc Chavent est le frère de la sénatrice aindinoise Sylvie Goy Chavent.

 

résultats législatives 5ème circonscription


 

Un sursaut démocratique

 

Florence Blatrix, sénatrice aindinoise, secrétaire fédérale du Parti Socialiste salue la mobilisation républicaine :

 

Je veux vraiment saluer l'engagement des électeurs avec une forte participation, mais aussi une forte participation dans le front républicain. Il a fonctionné, notamment la gauche et en particulier dans le département de l'Ain. La gauche a vraiment joué le jeu et permit d'éviter d'avantage de député RN

 

Jean-François Debat, maire socialiste de Bourg-en-Bresse,  exprime un grand soulagement et une grande joie : 

 

La République et la Démocratie sont sauvées, la France, les français, dans leur tripes, dans leur tréfonds, du pays profond, ne veulent pas de l'extrême droite au pouvoir. La France, de gauche ou de droite, ne veut pas du Rassemblement National. Dans notre département et partout en France, la gauche a fait le boulot. Et moi, je veux remercier les électeurs de gauche qui se sont déplacés massivement aujourd'hui pour aller voter contre leurs idées, mais pour préserver l'essentiel, c'est-à-dire la démocratie et la République. Et je veux les en remercier, parce que je sais combien cela a été difficile d'aller voter pour des candidats dont on combat la politique, et même parfois dont on considère que leur politique a été à l'origine de la montée du RN.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Ainfo Mag
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Ainfo Mag

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don