Accueil
RCF Repas raisonnés et bio dans les cantines : quel bilan dans le Puy-de-Dôme ?
Partager

Repas raisonnés et bio dans les cantines : quel bilan dans le Puy-de-Dôme ?

Un article rédigé par Stéphane Marcelot - RCF Puy de Dôme, le 13 janvier 2023  -  Modifié le 10 janvier 2024

50% de produits durables et de qualité dans la restauration collective dont 20% de produits biologiques : c'est l'objectif fixé par la loi Egalim depuis le 1er janvier 2022.

Le maire de Brousse Sébastien Dugnas Le maire de Brousse Sébastien Dugnas

Proposer un minimum de produits raisonnés et bio dans les cantines : c’est l’objectif fixé par la loi Egalim, généralisée depuis maintenant un an. L’heure est au premier bilan aujourd’hui. Les collectivités ont-elles franchi le pas ?

Peut mieux faire... mais des initiatives locales émergent


Mis en œuvre par les services de l’Etat, la plateforme web Ma cantine permet d’accompagner les acteurs locaux dans cette transition alimentaire. Les collectivités peuvent y renseigner directement leurs conditions d’approvisionnement, ce qui permet d’avoir une visibilité d’ensemble. Pour l’heure, force est de constater qu’elles ne l’ont pas toutes effectué. Sur les 220 cantines du département (écoles mais aussi sont comptabilisés les Ehpads, restaurants administratifs, établissements du médico-social…), 166 ont publié leurs données. 7 seulement ont commencé un diagnostic. Et parmi ces 7, 14% ont réussi l’objectif d’approvisionnement d’Egalim. Des chiffres qui devraient néanmoins rapidement progresser, avec l’arrivée prochaine de résultats issus d’une nouvelle campagne de télédéclaration.
A Brousse dans le Livradois, petite commune d’un peu plus de 300 habitants, les élus ont pris l’initiative il y a quelques mois d’installer une nouvelle cuisine centrale. Aujourd’hui, elle alimente les 3 écoles du regroupement pédagogique avec près de ¾ des produits issus d’un rayon de moins de 20 kilomètres.

Notre reportage diffusé ce vendredi 13 janvier dans la matinale de RCF Puy-de-Dôme :

Informations locales Loi Egalim dans le Puy-de-Dôme : quel premier bilan ?
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don