Accueil
Rentrée pour l'enseignement catholique de Haute-Savoie: masques et Espérance !

Rentrée pour l'enseignement catholique de Haute-Savoie: masques et Espérance !

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 3 septembre 2021  -  Modifié le 5 février 2024

En cette rentrée scolaire, le mélange d'excitation et de trac sont palpables dans les couloirs. On ré-entend la sonnerie, classes et enseignants font connaissance... La vie reprend son cours au Groupe Scolaire Demotz de Rumilly, comme dans la centaine d'établissements sous contrat de Haute-Savoie. Elèves, profs et directrice nous racontent leur nouvelle rentrée, sous le signe du Coronavirus.

Rentrée 2021 au groupe scolaire Demotz de Rumilly Rentrée 2021 au groupe scolaire Demotz de Rumilly

"C'est moderne et joli. Tout est nouveau pour moi" : Léa vient de poser leurs valises à l'internat du groupe scolaire Demotz. Pour les anciens élèves, moins de découvertes, mais quand même ce mélange d'excitation et de trac, en cette semaine de rentrée. "J'ai hâte de rencontrer mes professeurs, de savoir si mes meilleures amies seront dans ma classe" confie Victoire, qui démarre son année de 5ème. "Demotz, c'est comme une famille. On s'aide les uns-les autres, entre élèves, avec les profs" soulignent Loïck et Mattis, deux garçons dynamiques investis dans la web-radio de l'établissement.

Se projeter avec audace, malgré la pandémie

"Avec la pandémie, on navigue à vue, depuis dix-huit mois. Mais nous avons travaillé dès le printemps dernier pour nous projeter, malgré tout, dans cette nouvelle année. Dans les cours, dans la pastorale, dans les projets, j'ai invité les équipes à oser !" raconte Véronique Reynes, chef d'établissement coordinateur. "Confinement, mélange de présentiel et de distanciel... Nous avons fait le bilan. Cela nous a donné envie de tester des choses, au niveau pédagogie" renchérit, Stéphanie Perrissoud, professeure de mathématiques. 

Un élève haut-savoyard sur quatre est scolarisé dans un établissement catholique

"La rentrée est comme un état de grâce : les équipes voient les fruits de ce qu'on a mis en place auparavant. Et, aujourd'hui plus que jamais, nous sommes prêts à accueillir l'avenir. Avec l'accompagnement comme maître-mot" analyse Marc Héritier, directeur diocésain de l'Enseignement Catholique. De la maternelle au lycée, un élève sur quatre est scolarisé dans les cent-dix établissements catholiques du département. 

 

Aussi au sommaire de Vitamine C en Haute-Savoie cette semaine : 

  • Sept jeunes du département ont vécu une retraite spirituelle au Monastère de la Visitation avant la rentrée : reportage
  • Rentrée pastorale pour le Diocèse d'Annecy : interview du Vicaire Général, le Père Emmanuel Blanc

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don