Accueil
Renault-Nissan revendique le titre de premier constructeur automobile mondial
Partager

Renault-Nissan revendique le titre de premier constructeur automobile mondial

RCF,  -  Modifié le 18 janvier 2018
podcast image par défaut

Renault-Nissan revendique le titre  de premier constructeur automobile mondial. Carlos Ghosn, son président, n’était pas peu fier hier de l’annoncer aux députés, lors d’une audition à l’assemblée nationale. « L’Alliance, avec 10,6 millions de véhicules vendus en 2017, est le premier groupe automobile mondial. Cela vient d’être confirmé » a-t-il claironné.

Le coup de poker de l’acquisition de Nissan, en grandes difficultés, en 1999 a payé. Le patron libano-brésiliano-français a redressé le groupe japonais en quelques années. Et Nissan est devenu une machine à cash qui a largement soutenu Renault durant sa traversée du désert ces dernières années.

Fin 2016, Renault Nissan a pris le contrôle d’un autre japonais, Mitsubishi. Ce qui lui permet de dépasser désormais le japonais Toyota et l’allemand Volkswagen.

Renault va bien désormais. Ses marques française, Renault, roumaine, Dacia, et russe, Lada, lui ont permis de battre son record d’immatriculation l’an dernier : 3,7 millions, près de 10% de plus qu’en 2016.

Le groupe a désormais pris le virage des SUV, ces 4X4 urbains hauts sur pattes, qui font fureur dans nos rues, les Renault Captur et autres Dacia Duster. En terme d’image, Renault compte aussi sur sa nouvelle Alpine, la digne successrice de la Berlinette, qui a fait les grandes heures du rallye de Monte Carlo dans les années 60-70.

Et pour l’autre groupe français, Peugeot Citroen, c’est la résurrection. Vous vous souvenez sans doute qu’il a été sauvé in extremis de la faillite en 2014 par la prise de participation de l’Etat français et du chinois Dongfeng. Sous la houlette de Carlos Tavares, l’ancien numéro deux de Renault, PSA a supprimé un tiers de ses emplois et réduit le nombre de ses modèles. Redevenu profitable, il a racheté l’an dernier Opel, la filiale européenne de General Motors. Sur l’ensemble de 2017, PSA a vendu un tout petit peu moins de voitures que Renault. Peugeot profite à plein du succès de ses SUV,  notamment le 3008.

Mais Citroën est à la peine. Et DS, la marque haut de gamme créée de toute pièce ces dernières années, s’est effondrée. Elle table sur la mise en vente il y a quelques jours de son dernier modèle, la DS7 Crossback. C’est avec ce modèle qu’Emmanuel Macron a redescendu les Champs Elysée lors de sa cérémonie d’investiture, le 14 mai dernier.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don