Accueil
Réforme des retraites : exercice de pédagogie présenté par le député de la 1° circonscription de la Loire Quentin Bataillon
Partager

Réforme des retraites : exercice de pédagogie présenté par le député de la 1° circonscription de la Loire Quentin Bataillon

Un article rédigé par Philippe louat - RCF Saint-Étienne, le 19 janvier 2023  -  Modifié le 19 janvier 2023

Deuxième réforme des retraites en 10 ans. Déjà en 2010, l’âge légal de départ à la retraite était passée de 60 à 62 ans. Aujourd’hui pour sauver le régime de retraites par répartition à l'horizon 2030/2035, c’est-à-dire que les actifs financent les pensions des retraités, arrive cette nouvelle réforme des retraites : on va devoir progressivement travailler plus longtemps !

© RCF42 © RCF42

Le projet de loi présenté en conseil des ministres dans la semaine prochaine prévoit un allongement de l’âge légal de 62 à 64 ans, progressivement, à savoir une augmentation du travail d’un trimestre tous les ans pour arriver à 63 ans à la fin du quinquennat Macron en 2027, et 64 ans en 2030.
Autre évolution, le nombre de trimestres pour obtenir une retraite à taux plein. Ce sera 43 années d’annuités là aussi à la fin du quinquennat. 
Enfin les régimes spéciaux qui permettait de partir plus tôt à la retraite, par exemple les conducteurs RATP à 52 ans, ou d’autre régimes spéciaux chez les électriciens et gaziers, seront tous supprimés pour les nouveaux embauchés, qui seront alors assujettis au régime général avec un départ à 64 ans.


Des mesures pour compenser ce report de l’âge légal


Le gouvernement a proposé des départs anticipés pour les carrières longues, les personnes qui ont commencées à travailler entre 14 et 20 ans, ou touchées par la pénibilité au travail : bruit, charge lourde, travail décalé de nuit ou les week-end, ou encore pour les carrières hachées, des femmes notamment. 
Des dispositifs de préretraite progressive seront également mis en place, avec un emploi à temps partiel complété par l’assurance retraite, un dispositif appelé « emploi retraite ». Et pour les retraités actuels et futurs avec une carrière complète, la retraite sera à 85 % du SMIC.

 

© RCF42

 

Des grèves et des manifestations avec des syndicats Unis dans la Loire


Ce jeudi matin grèves et manifestations à Saint-Etienne et Roanne. De mémoire de manifestants, beaucoup de monde dans les rues : entre 10 et 15 000 manifestants dans la ville-préfecture selon notre envoyé spécial sur place, 7 200 selon la police, et à Roanne 4 900 manifestants, toujours de source policière.

 

Un débat parlementaire dès le 6 février et un amendement "bénévolat" voulu par un député ligérien


Des amendements de l’opposition et de la majorité devraient être votés par les députés et sénateurs, comme celui concernant le bénévolat, comptabilisé dans le calcul de la retraite avec des trimestres supplémentaires. Un amendement défendu par le député (majorité présidentielle) de la première circonscription de la Loire Quentin Bataillon. 

 

© RCF42


Une adoption de la loi avant la fin du mois. Il faudra ensuite que la loi soit promulguée si les contestations restent modérées. La loi "retraite" devrait, gardons encore le conditionnel, entrée en vigueur à la fin de l’été.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don