Accueil
RCF Winter Tour : RCF à l’École Nationale Supérieure de Pâtisserie d’Yssingeaux
Partager

RCF Winter Tour : RCF à l’École Nationale Supérieure de Pâtisserie d’Yssingeaux

Un article rédigé par Cédric Bonnefoy - RCF Allier, le 15 février 2024  -  Modifié le 15 février 2024

Troisième étape de ce Winter Tour de RCF. Étape cette fois à l’ENSP, l’école nationale supérieure de pâtisserie d’Yssingeaux. Réputée dans le monde entier, elle accueille les futurs talents de la discipline. Immersion dans une école à la pointe de l’excellence française. 

Troisième étape du Winter Tour RCF à l'ENSP d'Yssingeaux. ©RCF Haute-Loire Troisième étape du Winter Tour RCF à l'ENSP d'Yssingeaux. ©RCF Haute-Loire

L’ENSP, l’excellence à Yssingeaux 


Depuis son implantation au château de Montbarnier, l’ENSP rayonne à travers le monde. Récemment agrandie, elle est aujourd’hui le plus grand campus de pâtisserie au monde. Elle forme les futurs grands noms de la discipline. Objectif : « transmettre le savoir et les nouveautés » au monde entier. L’équipe de l’ENSP est composée de « 17 chefs qui forment les élèves plus des grands noms du secteur lors de certaines masterclasses ». Parmi elle, Fanny Leduff, l'une des grandes pâtissières françaises. « Le niveau de la formation est très élevé ici ». Cette dernière vise le titre de Meilleur Ouvrier de France en 2025. Un sacré défi en plus des cours donnés à l’ENSP. 
 

Fanny Leduff est l'une des enseignantes à l'ENSP. ©RCF Haute-Loire
Fanny Leduff est l'une des enseignantes à l'ENSP. ©RCF Haute-Loire
Partie 1 Luc Debove, Fanny Leduff - L'ENSP, la formation, l'excellence

Des étudiants du monde entier 


Le campus accueille des jeunes qui viennent de tous horizons. Camille, vient de Belgique, près de Charleroi. Elle illustre parfaitement le rayonnement international de l’ENSP. Si elle est venue se former à Yssingeaux, c’est avant tout un aboutissement pour la jeune étudiante en dernière année. « Déçue de [sa] formation en Belgique, je suis venue ici et j’ai eu des étoiles plein les yeux ». Les exigences de l’ENSP sont aussi un plus pour elle. Camille veut repartir en Belgique pour également transmettre ce qu’on lui a appris à Yssingeaux. 
 

Part 2 Camille Matagne, Luc Debove, Fanny Leduff - Choix de devenir pâtissier

Luc Debove, un MOF à la tête de l’ENSP 


Depuis 2019, l’ENSP est dirigée par Luc Debove. Champion du monde de sculpture sur glace, il est aussi meilleur ouvrier de France, « le Graal pour les artisans ». Très vite, il est tombé dans la marmite de la pâtisserie pour une raison simple. Il aime « faire quelque chose à partir de presque rien, du sucre ou de la farine ». Très attaché à l’ENSP, il est aussi l’un de ses ambassadeurs. Mais n’oublie pas de donner encore des cours dans son domaine. Il part pour La Réunion dans quelques jours par exemple.
 

Luc Debove est à la tête de l'ENSP depuis 2019. ©RCF Haute-Loire
Luc Debove est à la tête de l'ENSP depuis 2019. ©RCF Haute-Loire
Part 3 Luc Debove - Parcours personnel, titre de MOF et mission École Ducasse

L’ENSP noue des partenariats 


École internationale, reconnue dans le monde entier, l’ENSP reste tout de même très ancrée dans le département altiligérien. Et surtout sur la commune d’Yssingeaux. Elle a créé plusieurs partenariats locaux dont avec les écoles primaires. Les gâteaux réalisés par les élèves sont donnés gratuitement aux établissements scolaires. « Une façon de ne pas gaspiller sans faire concurrence aux artisans locaux », explique Luc Debove. Franck Copin, le directeur de l’Ensemble Scolaire Catholique d’Yssingeaux, va plus loin. « Pour nous c’est assez incroyable d’avoir ces produits à la cantine ». 
 

Franck Copin, le directeur de l'ESCY. ©RCF Haute-Loire
Franck Copin, le directeur de l'ESCY. ©RCF Haute-Loire
Part 4 Luc Debove, Franck Copin, Céline Chatain - Partenariat ENSP/ESCY

Des parcours ultra-diversifiés 


L’ENSP est accessible aussi pour les personnes en reconversion. Elle en forme régulièrement. C’est le cas par exemple pour Koralie Cornillon. Elle était infographiste avant de tout plaquer pour faire de sa passion son métier. Aujourd’hui à la tête de son affaire sur la commune du Chambon-sur-Lignon, elle retient « un passage très bienveillant » à l’ENSP dans la « meilleure école de pâtisserie ». 
 

Koralie Cornillon est une ancienne élève de l'ENSP. ©RCF Haute-Loire
Koralie Cornillon est une ancienne élève de l'ENSP. ©RCF Haute-Loire
Part 5 Koralie Cornillon et Luc Debove - D'infographiste à pâtissière

Les produits de Haute-Loire utilisés à l’ENSP 


Depuis le début de son histoire à Yssingeaux, l’ENSP cherche à valoriser les produits altiligériens. Elle a également tissé des liens avec des entreprises du coin, comme Gérentes ou la Vertueuse. « C’est une vraie reconnaissance de la qualité des produits », selon Pierre Gérentes. La laiterie fournit en crème et beurre l’ENSP. Autre produit du terroir altiligérien mis en valeur : la verveine. Les élèves de l’école utilisent les liqueurs voire la plante brute dans les recettes. Pour l’entreprise de Benoît Court, « ça nous permet de faire connaître les produits du monde entier ». 


Prochaine étape du RCF Winter Tour : demain, le 16 février 2024, en direct du Lioran dans le Cantal.
 

L'ENSP noue des partenaires locaux. ©RCF Haute-Loire
L'ENSP noue des partenaires locaux. ©RCF Haute-Loire
Part 6 Pierre Gérentes, Benoît Court et Luc Debove - Liens avec entreprises et producteurs locaux
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don