Accueil
Radio Don : vis ma vie de matinalier à RCF Savoie Mont-Blanc
Partager

Radio Don : vis ma vie de matinalier à RCF Savoie Mont-Blanc

Un article rédigé par Stéphane Tremblay - RCF Haute-Savoie, le 24 novembre 2023  -  Modifié le 29 novembre 2023

A l'occasion du Radio Don, entrez dans les coulisses de votre radio de proximité ! Comment se prépare le journal du matin ? Comment l'information se transmet, du micro, à votre poste de radio ? Découvrez la préparation type du journaliste matinalier Victorien Duchet en vidéo.

©Capture d'écran Chaine YT RCF Savoie Mont-Blanc ©Capture d'écran Chaine YT RCF Savoie Mont-Blanc

"Le direct, un shot d'adrénaline"

Tous les jours, du lundi au vendredi, c'est le même ballet ! La vie du matinalier commence bien avant les aurores. Réveil à 4h30 pour Victorien Duchet. "Une bonne douche, et un petit déjeuner de champion, c'est obligatoire quand on veut être en forme à l'antenne", explique-t-il. Après la mise en route des cellules grises, et un estomac bien rempli, la journée peut commencer. Direction les studios de RCF à Annecy. "J'ai 10 minutes de route, l'occasion d'écouter RCF et la prière qui me guide pour la journée", complète Victorien. Il est 6 heures, il est temps de se mettre à la préparation du Journal Local de 7 heures. Tous les sujets sont montés la veille, agrémentés du lancement et du pied lus par le présentateur en direct. Il reste les titres à écrire, "c'est important, c'est ce qui accroche l'auditeur", les dernières infos de la nuit reçues par mail ou par téléphone, et la météo. "Elle arrive en fin de journal, mais il faut la soigner. C'est toujours un moment incontournable le matin, pour nos auditeurs, qui partent au travail, ou emmènent leurs enfants à l'école". A 5 minutes du direct, après relecture, l'impression est lancée. Direction le studio. 7h01, la lumière rouge est allumée. Le direct peut commencer. "Le direct est un shot d'adrénaline, c'est la récompense du travail acharné effectué en équipe la veille", explique Victorien. "La flamme de la radio m'habite depuis mon plus jeune âge, quand je ne l'aurais plus, il sera temps d'arrêter", plaisante le jeune journaliste de 28 ans.

 

Une mécanique bien huilée

Après l'édition de 8h, la journée est loin d'être terminée pour Victorien. Après un café, le deuxième de la journée, "un remontant indispensable", il est déjà temps de penser au lendemain. Les sujets et les formats des prochains journaux sont débattus en conférence de rédaction avec le rédacteur en chef et l'équipe des journalistes : Victorien et Vanessa à Annecy, Violaine et Anne-Charlotte à Chambéry. Ensuite, chacun vaque à ses occupations. Prise de contacts, enregistrements d'interviews en studio ou sur le terrain, écriture d'articles pour le site internet, la méthodologie est la même, mais les sujets traités sont variés. "Aucune journée ne se ressemble, c'est ce que j'aime dans mon boulot", explique Victorien. A midi, il est temps de retourner en studio. Nouvelle édition du journal local, dans l'émission Midi Chez Vous, animée par Stéphane Tremblay. "L'ambiance est différente du matin, elle est plus conviviale, on partage la pause déjeuner, on s'invite chez les auditeurs", s'enthousiasme Victorien. A l'occasion du Radio Don, les auditeurs ont pu assister à l'émission en direct. Un temps précieux pour découvrir les coulisses de la radio mais aussi pour échanger sous le signe de la Joie.

Victorien Duchet et Stéphane Tremblay en direct dans Midi Chez Vous ©RCF Victorien Duchet et Stéphane Tremblay en direct dans Midi Chez Vous ©RCF
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don