Accueil
​Quelques mots-valises comme le cadon : inventons des mots !
Partager

​Quelques mots-valises comme le cadon : inventons des mots !

RCF,  -  Modifié le 23 novembre 2018
Ce vendredi Jean Pruvost vous propose de jouer avec les mots, en l'honneur du Radiodon !
podcast image par défaut

Hier nous évoquions le handisport, typiquement un mot-valise, qui a donc été créé en associant deux mots, ou plus précisément une partie d’un mot au mot sport. Et comme pour décrire les mots on est parfois obligé d’évoquer les mots valises, on va expliquer ce matin de quoi il s’agit. Et puis, pourquoi pas, en fabriquer nous-mêmes à partir des mots fondés sur le don.

En fait, tous nous créons des mots spontanément, sans nous en rendre compte, soit en changeant le sens d’un mot existant, soit en associant des mots d’une manière nouvelle. Par exemple, à la maison, on appelle la télécommande, le pouvoir, parce qu’une fois un de mes enfants a dit, qu’il avait le pouvoir en tenant la télécommande. Cela nous a fait rire, et depuis, la télécommande, c’est le pouvoir, et c’est sans plus y penser que l’on est parfois en train de dire très sérieusement, « mais où est passé le pouvoir ? » pour changer de chaîne. Quelqu’un d’étranger se demanderait bien si on n’est pas un peu dérangé en nous voyant ouvrir des tiroirs pour chercher le pouvoir. Là c’est donc un sens ajouté, comme naguère pour la souris d’ordinateur.

On peut en fait depuis longtemps créer des mots-valises, c’est-à-dire associer des mots en les diminuant d’une partie pour mieux les souder, comme handisport, mais aussi par exemple Montherlant évoquant la nostalgérie, réduisant la nostalgie à nost, ou encore Rabelais se moquant des Sorbonagres, en jouant sur la Sorbonne et les onagre, des ânes sauvages de grande taille. Et voilà comment on peut mêler cadeau  et don, et créer le cadon, que tout le monde comprend.

Eh bien inventons-en, cadeau et donation qui donnent… CADONATION ; parfait.  Continuons léguer et aider qui donnent LÉGAIDER ? Superbe ! Allez un dernier : avec radio et remercier qui donnent… RADIOMERCIER. Oui ! Eh bien radiomercions nos auditeurs pour leur cadodons d’hier et de demain. Un Grand radiomerci.  
 
 
 
 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don