Accueil
Quand Food'Angers s'invite à la prison
Partager

Quand Food'Angers s'invite à la prison

Un article rédigé par Domitille Courtemanche - RCF Anjou,  -  Modifié le 7 février 2019
Ce mercredi, six détenus de la maison d'arrêt d'Angers ont pu participer à un cours de cuisine dans le cadre de Food'Angers. Un chef leur a appris à cuisiner avec des produits de la cantine.
© RCF Anjou © RCF Anjou

Pour la deuxième année, la maison d'arrêt d'Angers participe au festival Food’Angers. Des ateliers, forums et sorties autour du thème de la gastronomie sont organisés du 1er au 10 février 2019. Ce mercredi, Christophe Guillemot, le chef-cuisinier du Château de Noirieux, à Briollay, est venu animer un cours de cuisine pour les détenus, à partir des produits qu’on trouve à la prison.
 

De la pomme en guise de levure

 
Armés de toque blanche, de gants et de blouses de cuisinier, six prisonniers coupent carottes, oignons et persil avec minutie, suivant les instructions du chef. « Chaque personne, du moment qu’elle en a envie, va apporter quelque chose, et c’est ça qui est surprenant, confie Christophe Guillemot. Après c’est sûr, ils n’ont pas les techniques, ils n’ont pas le matériel, on les sort un petit peu de leur contexte de tous les jours, donc ce n’est pas évident pour eux. »
 

« J’ai souvent le cas de personnes qui au départ sont très froides, qui n’ont pas envie, raconte le chef, et au bout de 10-15 minutes elles se mettent tout de suite dans le bain, commencent à poser des questions… Un des détenus m’a demandé comment on pouvait faire une pâte à pizza sans levure. Il suffit de faire un levain naturel, avec de la pomme et de l’eau. »
 

Cuisiner de bonnes choses à petit prix

 
 « Aujourd’hui, j’ai appris qu’on pouvait faire pas mal de choses avec des trucs tout simples : des biscottes, du beurre… témoigne Simoa, qui purge une peine d’un an. Le chef nous a appris à faire des repas avec le strict minimum. C’est aussi bien pour les détenus dans les cellules de bien manger. Et là, il nous apprend à faire des choses qui ne coûtent pas cher et qui sont bonnes ! »
 
Ce qu’ils préparent est simple, mais ça sent déjà bon. Au menu : des carottes râpées, des escalopes de volailles accompagnées de haricots verts, et pour finir, une pomme. De quoi cantiner* sans perdre le goût !
 
*cantine : possibilité pour un détenu d'acheter des produits du quotidien, notamment de la nourriture, dans un magasin interne à l’établissement
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don