Procès du 14 juillet 2016: Carolina raconte son histoire dans les collèges

Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 05/10/2022 à 20:20
 -  Modifié le 05/10/2022 à 20:25
Nice

Carolina a témoigné de son 14 juillet 2016. Aujourd'hui, elle rencontre des collégiens pour leur raconter son vécu. 

La Promenade des Anglais - Photo SCG pour RCF La Promenade des Anglais - Photo SCG pour RCF

Les témoignages se poursuivent au procès du 14 juillet 2016, de l'attaque du camion sur la Promenade des Anglais.

 

Ce 5 octobre 2022, c'est Carolina qui a témoigné. Elle a été projetée sur un palmier. Son amie Jacqueline, venue de la Seyne-sur-Mer (Var) pour voir le feu d'artifice avec elle, est décédée sur le coup. Aujourd'hui, la retraitée tient le coup grâce à son témoignage dans les collèges.

 

Avec des mains tremblantes et beaucoup de notes, Carolina raconte comment elle a pu s'entourer et à nouveau sortir de chez elle pour se rendre dans des collèges. Avec l'association française des victimes du terrorisme, elle parle de ce qu'elle a vécu aux collégiens niçois. 


"En classe, il y a des élèves qui m'écoutent" dit-elle "et je vais les revoir le 17 octobre". Dans la salle de retransmission à Nice, ils sont justement là. Elle leur dit par écran interposé de Paris où se tient le procès, jusqu'à Nice, qu'elle se "sent super bien à côté de cette jeunesse". 

 

 

La retraitée dit "continuer son petit chemin pour aller mieux", elle qui a vécu avec les doigts recroquevillés pendant un an. 


La conclusion de son témoignage, c'est un pain au chocolat qu'elle apporte emballé dans un mouchoir: "pour arriver à faire cet attentat" dit-elle, "il faut des ingrédients, farine, sucre, plein de choses. Les ingrédients, ce sont tous ces gens-là" affirme la retraitée en pointant les accusés dans le box. Pour elle, le 14 juillet 2016, c'est "la folie d'un groupe". "Mon jugement a été fait". 

Cet article vous a plu ?