Accueil
Prix du lait : des agriculteurs bloquent l'usine ornaise de Lactalis

Prix du lait : des agriculteurs bloquent l'usine ornaise de Lactalis

Un article rédigé par Aurélien Vurli - RCF Calvados-Manche, le 25 janvier 2024  -  Modifié le 25 janvier 2024
Les invités de la rédaction locale Agriculteurs en colère : la FDSEA contre Lactalis sur le prix du lait

Une cinquantaine d’agriculteurs ont bloqué l’usine Lactalis de Domfront ce mercredi 24 janvier. Leur objectif est simple : peser dans les négociations sur le prix du lait. Des négociations qui sont à l’arrêt depuis le 3 janvier.  

Des exploitants agricoles ornais et manchois demandent au géant du lait de revenir à la table des négociations concernant le prix du lait ©Freepik Des exploitants agricoles ornais et manchois demandent au géant du lait de revenir à la table des négociations concernant le prix du lait ©Freepik

Ce genre de manifestations passe rarement inaperçu. Ils étaient une cinquantaine d’agriculteurs à bloquer l’usine Lactalis de Domfront ce mercredi 24 janvier selon nos confrères de France Bleu. Des exploitants agricoles ornais et manchois demandent au géant du lait de revenir à la table des négociations concernant le prix du lait. 

Les éleveurs veulent entre 35 et 80€ de plus 

Les discussions sur le prix du lait entre les producteurs et la multinationale se sont stoppés début janvier. Lactalis a fixé un prix d'achat à 405€ euros pour 1 000 litres de lait. Un prix qui ne convient pas aux producteurs de lait. Ces derniers souhaitent le vendre entre 35€ et 80€ euros de plus pour couvrir l'inflation. « On a eu une forte inflation au niveau de l’énergie, rappelle Sylvain Delye, président de la FDSEA de l'Orne.   L'augmentation du prix du lait, ce n’est pas pour s’enrichir, mais pour payer nos factures. »

Les négociations sur le prix du lait sont au point mort

Une méthode de négociation illégale ?

Le président du syndicat des producteurs accuse Lactalis de négocier en amont avec les acteurs de la grande distribution pour établir le prix d'achat. Une négociation qui serait illégale selon lui : « Lactalis est en train de fouler au pied la loi Egalim. Ils veulent s’entendre avec les grandes surfaces sans passer par les producteurs. »

Parlons-en ! La colère des agriculteurs français et européens face au monde politique

Les « efforts » de Lactalis

De son côté, Lactalis réfute toute illégalité dans les méthodes de négociations du prix du lait. « Le décalage entre le prix souhaité par les producteurs et [le notre NDLR] [...], ne nous a pas permis d’arriver à un résultat satisfaisant pour chacune des parties. » L'entreprise se défend également de trahir les producteurs. Elle assure avoir augmenté leur rémunération de 30% ces trois dernières années. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don