Accueil
Précarité étudiante : les files d'attente aux Restos du Coeur s'allongent
Partager

Précarité étudiante : les files d'attente aux Restos du Coeur s'allongent

Un article rédigé par Victorien Duchet - RCF Haute-Savoie, le 30 janvier 2024  -  Modifié le 30 janvier 2024

Selon la Fédération des associations générales étudiantes, un étudiant sur cinq ne mange pas à sa faim. Chaque mercredi, à l’IUT à Annecy-Le-Vieux, ils sont de plus en plus nombreux à pousser la porte des Restos du Cœur, pour se ravitailler en lait, farine et produits frais.

©RCF Haute-Savoie/Victorien Duchet ©RCF Haute-Savoie/Victorien Duchet
ECOUTEZ Reportage à la distribution hebdomadaire des Restos du Coeur à l'IUT d'Annecy-le-Vieux

Chaque mercredi, dès 17 heures, ces étudiants viennent faire le plein ! Lait, farine, beurre, fruits et légumes, produits frais, viandes et poissons, sont entreposés par les bénévoles des Restos du Coeur. Un rendez-vous immanquable pour Djamala, bénéficiaire depuis six mois. "Je viens chercher des fruits et légumes, c'est trop cher ailleurs", affirme cette étudiante. A l’instar de Djamala, 1 étudiant sur 2 affirme ne pas avoir les moyens d’acheter des fruits et légumes chaque semaine. Alors, certains travaillent à côté pour subvenir à leurs besoins. La distribution des Restos du Coeur apparait comme indispensable pour Mariam et Tiana. 

Cette distribution couvre 80% de mes besoins alimentaires chaque semaine 

Une demande qui explose

En ce début d’année 2024, une centaine d’étudiants sont inscrits à la distribution de l’IUT d’Annecy-Le-Vieux. Trois fois plus qu’il y a deux ans. "En octobre, la file d'attente pour les inscriptions était interminable, on avait une trentaine de nouveaux inscrits en une soirée", se souvient Martine Lennon, responsable des distributions itinérantes des Restos du Coeur dans le bassin annécien, et coordinatrice de la distribution. 

A chaque nouvelle inscription, une fiche de renseignements. C’est Martine qui tient les comptes. "Chaque jeune a un barème à respecter, on leur demande leur facture d'électricité, leurs charges, leurs ressources, et en fonction, ils disposent d'un nombre de points qui équivaut aux denrées alimentaires." Un barème plus resserré, pour satisfaire tout le monde. Une distribution alimentaire, qui vient compléter le repas à 1 euro pour les boursiers au restaurant universitaire.

Renseignements auprès de Martine Lennon au 04 50 64 91 18 ou par mail à martine.lennon@restos-du-coeur.org

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don