Accueil
Pornographie en ligne : la secrétaire d’Etat à l’enfance espère un blocage des sites aux mineurs d’ici la fin de l’année

Pornographie en ligne : la secrétaire d’Etat à l’enfance espère un blocage des sites aux mineurs d’ici la fin de l’année

RCF, le 4 décembre 2023  -  Modifié le 4 décembre 2023
L'Invité de la Matinale Charlotte Caubel appelle à renforcer la protection des enfants contre la pornographie

Charlotte Caubel, Secrétaire d’Etat à l'enfance, espère voir aboutir d’ici la fin de l’année le dossier du blocage des sites pornographiques aux mineurs. Théoriquement interdits aux moins de 18 ans, ils restent encore accessibles, malgré une longue procédure juridique toujours en cours.

L'accès aux sites pornographiques restent trop permissif aux mineurs. Jean-Michel Delage/Hans Lucas L'accès aux sites pornographiques restent trop permissif aux mineurs. Jean-Michel Delage/Hans Lucas

Un enfant sur trois en 6e à déjà a vu du porno en ligne. Chaque mois, 2,3 millions de mineurs fréquentent des sites pornographiques, selon l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique. « C’est un problème de santé publique. Il faut en parler avec ses enfants. Huit parents sur dix ne savent pas ce que font leurs enfants sur Internet » estime Charlotte Caubel, la Secrétaire d’Etat à l’enfance sur RCF.

Cinq sites dans le viseur 

Une loi de 2020 impose aux sites X de vérifier l'âge des utilisateurs. Mais le texte n'explique pas comment mettre en place techniquement cette vérification. Actuellement, elle se résume le plus souvent à une simple déclaration que l’utilisateur a plus de 18 ans, facilement contournable. L'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, chargée de faire respecter cette disposition, a entamé fin 2021, des poursuites judiciaires contre cinq sites porno.

Procédure en cours mais trop lente

« La solution technique existe, mais les sites n’ont aucun intérêt économique à de se plier à notre réglementation. 40 % de leur clients sont des mineurs. », rappelle Charlotte Caubel. « Il faut enjoindre les fournisseurs d’accès à déréférencer ces sites et à les retirer du flux. Mais pour cela, il faut une procédure judiciaire. Elle est toujours en cours et tarde un peu », reconnaît la Secrétaire d’Etat

Un blocage d'ici la fin de l'année? 

Le projet de loi de régulation de l’espace numérique permettra d’être beaucoup plus réactif pour agir contre des sites X. Le texte a été adopté en octobre 2023 par l'Assemblée nationale. « Nous espérons qu’avant la fin de l’année un site soit au moins ponctuellement bloqué en raison du non-respect du contrôle des utilisateurs » estime Charlotte Caubel. Toutefois, le texte doit encore être validé en commission mixte paritaire entre députés et sénateurs. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don