Accueil
Plus de moyens face au risque de feux de forêts dans l’Ain.
Partager

Plus de moyens face au risque de feux de forêts dans l’Ain.

Un article rédigé par Xavier Jacquet - RCF Pays de l'Ain, le 18 juillet 2023  -  Modifié le 19 juillet 2023
Ainfo Mag De nouveaux moyens pour lutter contre les feux de forêt l'été

Dès cet été, les services de l'Etat et du Département renforcent leur coopération 

 

Lors de la présentation de la campagne ©RCF Pays de l'Ain 2023 Lors de la présentation de la campagne ©RCF Pays de l'Ain 2023

 

72 000 ha sont partis en fumée lors de l’été 2022 en France. Les incendies sont survenus bien au-delà de la seule zone sud, région jusque-là concernée par les feux de forêts. Une ampleur inédite qui à fait prendre conscience aux acteurs publics de l’urgence de se préparer davantage à ce risque grandissant avec les canicules et les sécheresses successives. 

En tant que responsable opérationnelle des interventions des sapeurs-pompiers, la préfète de l’Ain, Chantal Mauchet, a signé un ordre départemental d’opérations de lutte contre les feux d’espaces naturels qui sera mis à jour chaque année. Sur cette nouvelle base, davantage de patrouilles préventives et de moyens logistiques sont mis en place cet été. 

 

Ce qui est nouveau c’est que dans ce document, on donne la marche à suivre suite à des travaux qui ont été faits entre services de l’Etat pour cartographier notre département par rapport à des risques en fonction de diagnostics sur les massifs forestiers, leur accessibilité et l’état de la forêt.

Chantal Mauchet.

 

 

Surveillances, interdiction de feux d’artifices et de barbecues à moins de deux cent mètres d’une zone sensible, voire interdiction de pénétrer en forêt ou d’y effectuer des travaux sont quelques exemples qui découlent de cet ordre d’opération. 

Hugues Deregnaucourt, directeur du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) se félicite de ce travail interservices plus marqué et des nouveaux moyens alloués aux pompiers par le Conseil Départemental.

 

 

Revermont, Bugey et Haut Bugey secteurs à risque

 

 

Le SDIS est doté de moyens supplémentaires, notamment des camions d’intervention feux de forêts qui disposent de fonctions pour mieux protéger les pompiers pendant leur intervention : entre autres, des dispositifs d’air respirable en cabine ; système d’autoprotection du véhicule par la projection d’un rideau d’eau autour de celui-ci pour créer un refuge pour les pompiers (photo).
 

 

Camion du SDIS muni du dispositif de protection pour les pompiers lors d'un incendie

 

La position géographique de l’Ain, les moyens et l’expérience des pompiers de l’Ain les ont amenés à intervenir en soutien de la lutte contre les incendies dans dix départements l’an dernier. 

 

 

L’été dernier il y a eu trois cent soixante treize départs de feux dans l’Ain, c’est trois fois plus qu’une année normale.

Hugues Deregnaucourt.

 

 

L’ONF en relation avec les pompiers

 

 

Les techniciens et ouvriers de l’Office National des Forêts sont aussi dotés de nouveaux moyens par l’Etat suite à l’été 2022 pour contribuer à la prévention. Dans l’Ain c’est notamment un 4x4 Pick up adapté aux zones à risques d’incendie. Nouveauté, leur mission de prévention incendie concerne aussi bien les forêts publiques que privées. Dans l’Ain, quarante tournées ont été établies pour surveiller les massifs à risque en collaboration avec les pompiers., avec une triple mission pour les agents selon Anthony Auffret, directeur territorial Ain, Rhône, Loire de l’ONF : surveiller les départs de feux et les signaler le plus vite possible au sdis. Parler avec les usagers de la forêt pour les sensibiliser au risque et, si besoin, les verbaliser en cas d’infraction. Les tournées seront effectuées les journées jugées à risque en recoupant la cartographie et la météorologie.

Après l’avoir signalé, les agents ONF qui repèrent un départ de feu peuvent intervenir avec leur véhicule muni d’une citerne de six cent litres si les conditions le permettent. 

 

 

Et là on fait gagner un temps précieux aux pompiers en espérant ralentir le développement du feu en attendant qu’ils arrivent.

Anthony Auffret.

 


En France, les feux de forêts sont classés risque ordinaire seulement dans le sud de la France. Mais les pompiers de l’Ain s’attendent à le voir passer de risque particulier, son classement actuel partout ailleurs, à risque ordinaire dans les prochaines années. Les pompiers ajoutent que les feux de forêts ne sont pas les seuls risques nouveaux d’incendie l’été. Ils interviennent de plus en plus sur des feux de récoltes sur la moitié ouest de l’Ain. Une campagne d’information avec des visuels est également prévue dans cette campagne pour inciter au comportement citoyen. Car 90% des feux de forêts sont d’origine humaine, par négligence ou malveillance selon les pompiers. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don