Accueil
Plan Grand Froid : 90 places d'hébergement d'urgence dans le Loir-et-Cher
Partager

Plan Grand Froid : 90 places d'hébergement d'urgence dans le Loir-et-Cher

Un article rédigé par Julie Rolland - RCF Loir-et-Cher,  -  Modifié le 18 janvier 2017
Avec les températures négatives, le plan Grand Froid a été déclenché dans le Loir-et-Cher. Les acteurs sont mobilisés pour mettre à l'abri les personnes qui vivent dehors !
2017- Julie Rolland - Le Préfet de Loir-et-Cher est venu mardi soir présenter les modalités du plan Grand Froid à l'abri de nuit de Blois. 2017- Julie Rolland - Le Préfet de Loir-et-Cher est venu mardi soir présenter les modalités du plan Grand Froid à l'abri de nuit de Blois.

« Le dispositif est calibré pour l'instant pour répondre aux besoins mais on ne s'interdit pas de l'étendre si nécessaire ». Ce mardi soir à l'abri de nuit de Blois, Jean-Pierre Condemine, le Préfet de Loir-et-Cher se veut rassurant. Les associations et les services de l'Etat sont mobilisés pour proposer un hébergement aux sans-domiciles fixes du département.
90 places d'hébergement d'urgence existent dans le Loir-et-Cher. S’ajoute à cela des possibilités de mobiliser des logements dédiés à l'insertion ou encore de louer des chambres d'hôtels. La preuve en est : mardi soir, 38 chambres d'hôtels ont été réservées pour accueillir des personnes en précarité.
 
Alix Barboux, directrice par intérim de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations.
 

Du repérage toute l'année

Pour pouvoir proposer une solution d'hébergement à tout le monde, la détection est fondamentale. Et cela ne se travaille pas seulement lorsque le plan Grand Froid est déclenché. C'est un travail au quotidien, toute l'année, des associations qui sont sur le terrain. L'équipe mobile santé précarité en est un bon exemple. Elle existe depuis plus de 10 ans dans l'agglomération du Blaisois et réunit le CIAS du Blaisois, Vers un Réseau de Soins (VRS) et Osons-nous soigner (ONS). Sa mission : faire des maraudes pour aller à la rencontre des SDF et leur proposer un hébergement.
 
Rachid Belarbi, éducateur spécialisé de l'équipe mobile santé précarité :
 


Signalons que l'équipe mobile santé précarité est parvenue à sortir de la rue, 9 personnes durant les 18 derniers mois.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don