Accueil
Peu à peu, Notre-Dame de Paris retrouve sa splendeur

Peu à peu, Notre-Dame de Paris retrouve sa splendeur

Un article rédigé par Pierre-Hugues Dubois - RCF, le 21 décembre 2022  -  Modifié le 21 décembre 2022
L'Invité de la Matinale Général Georgelin : "Notre Dame devrait rouvrir à la fin de l'année 2024"

Au lendemain de l'incendie de Notre-Dame, Emmanuel Macron avait pris l'engagement formel de rendre l'édifice au culte en 2024. Un chantier aux multiples défis : de la contamination au plomb, en passant par la crise Covid, et, bien sûr, l'immense complexité du chantier. Malgré tout, l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale reste serein sur l'objectif fixé par le président de la République.

© Alexis Komenda / C2RMF © Alexis Komenda / C2RMF

La cathédrale Notre-Dame de Paris devrait rouvrir à la fin de 2024. "Selon la planification qui est en cours, à la fin de 2024, vraisemblablement le 8 décembre", précise le général Jean-Louis Georgelin sur RCF. Le président de l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale est conscient du défi que représente cette échéance. "Chaque jour est un combat pour cette réouverture en 2024", rappelle-t-il. 

 

Depuis septembre 2021, le début de la phase de reconstruction

 

La reconstruction de la flèche, qui s'était effondrée dans la sinistre soirée du 15 avril 2019, est l'un des gros défis de la phase de reconstruction en cours. "Nous avons monté 26 mètres d'échafaudages sur le front sud, qui va permettre précisément la reconstruction de la flèche", précise le Général Georgelin. "C'est le vrai chemin critique de notre chantier."

 

 

La pierre de la cathédrale retrouve sa couleur blonde d'origine 

 

 

Cette restauration est aussi l'occasion de rendre à la cathédrale gothique toute sa splendeur. "La pierre de la cathédrale retrouve sa couleur blonde d'origine, qu'elle n'a pas eu depuis plus d'un siècle, les chapelles du choeur retrouvent leur peinture", souligne le général Georgelin. Pour lui, les gens seront impressionnés lorsqu'ils verront "l'extraordinaire lumière qu'on va retrouver dans la cathédrale Notre-Dame de Paris" après les travaux en cours. 

 

La fierté des artisans sur le chantier

 

Aujourd'hui, près de 300 artisans travaillent sur le chantier, demain ils seront près de 500. "C'est vraiment quelque chose d'extraordinaire de discuter avec ces artisans : peintres, tailleurs de pierre, sculpteurs", témoigne le général Georgelin. "C'est extraordinaire de voir l'enthousiasme et la fierté qu'ils ont de travailler à cette cathédrale !" Pour l'ancien chef d'état-major des armées, "ce chantier est l'occasion de reprendre conscience de la richesse qui est la nôtre : nous avons 48.000 monuments historiques en France, et ces 48.000 monuments historiques sont bichonnés par tous ces artisans."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don