Accueil
Père Nicolas Rousselot: les jésuites "ont un rapport au monde plus positif"
Partager

Père Nicolas Rousselot: les jésuites "ont un rapport au monde plus positif"

Un article rédigé par Véronique Alzieu - RCF,  -  Modifié le 2 avril 2021
Semaine sainte 2021 Père Nicolas Rousselot: les jésuites "ont un rapport au monde plus positif"
Le père Nicolas Rousselot, chapelain de l'église Saint Ignace à Paris, rappelle la vocation missionnaire, dans le monde, des jésuites.
Père Nicolas Rousselot - Amélie Gazeau RCF Père Nicolas Rousselot - Amélie Gazeau RCF

Contempler le monde avec une nuance d'admiration

Le père Nicolas Rousselot est jésuite, chapelain de l’église Saint Ignace. Cette église Saint Ignace, à Paris, est adossée au centre Sèvres. Il existe un lien très fort entre ces deux lieux. "Nous avons une manière spéciale de comprendre les études. Nous pensons que là où il y a du goût, le Seigneur va nous conduire sur un chemin. L’église est adossée au Centre Sèvres pour aider à cette intériorisation de l’intellect" explique le chapelain.

"Il y a un rapport paradoxal au monde, que l’on essaie de vivre. Notre fondateur, Saint Ignace, a contemplé Dieu travaillant le monde. Quand nous nous ouvrons au monde, nous essayons de repérer là où l’Esprit travaille. Nous avons un rapport au monde plus positif. On contemple le monde avec une nuance d’admiration" ajoute-t-il.
 

Observer avec admiration, mais sans naïveté

Les rapports des jésuites avec l’Eglise ont souvent été conflictuels. "Nous avons dû batailler depuis le début de la Renaissance. Tous les ordres avaient une église, et nous étions tenus de chanter l’office au chœur. Saint Ignace a voulu que notre cloître soit le monde, en nous envoyant comme des missionnaires. L’idée c’était d’aller rejoindre les hommes" lance le père Nicolas Rousselot.

Ce monde, aujourd’hui, témoigne d’un "effondrement et d’une très grande solitude". "Des murs qui portaient une société sont en train de s’effondrer. Spécialement du côté de la famille. Je suis impressionné par la solitude des gens" conclut-il.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don