Accueil
Pénurie de carburant : faut-il bloquer la France pour se faire entendre ?

Pénurie de carburant : faut-il bloquer la France pour se faire entendre ?

Un article rédigé par Jeanne d'Anglejan, Melchior Gormand - RCF, le 14 octobre 2022  -  Modifié le 14 octobre 2022
Le Press Club de RCF : l'actu hebdo décryptée Pénurie de carburant : faut-il bloquer la France pour se faire entendre ?

Chaque vendredi, le PressClub revient sur les sujets qui ont fait l’actualité dans la semaine. Une heure d’échanges avec des journalistes, invités pour décrypter l’actualité. Ce vendredi 14 octobre 2022, c’est Vincent de Féligonde, chef du service économique et social à La Croix, et Bernard Lecomte, ancien rédacteur en chef du Figaro Magazine, qui étaient à l’antenne pour débattre autour de cette question :  faut-il bloquer la France pour se faire entendre ?

© Lucie Morel on Unsplash © Lucie Morel on Unsplash

Comment se faire entendre ?

 

La grève massive qui touche Total et Esso depuis maintenant plusieurs semaines n’est pas sans conséquences. Le blocage des raffineries paralyse le pays : une station service sur trois est à sec, quatre raffineries sur sept sont toujours à l’arrêt. La nuit dernière, un accord a été trouvé chez TotalEnergies avec la CFDT et la CFE-CGE. La CGT dénonce par ailleurs une "mascarade" et appelle à la grève générale, le mardi 18 octobre 2022. L’enjeu pour les travailleurs grévistes est d’obtenir une augmentation de 10% sur leur salaire, c’est-à-dire passer de 5.000 euros mensuels à 5.500 euros.

 

Ce grand mouvement met au jour notre dépendance à l’essence. Mais c’est sûrement dans les zones rurales, où les transports en commun sont plus rares et certaines zones moins accessibles, que les conséquences se font ressentir. Si c’est l’occasion de repenser nos mobilités sur le plan théorique, "on ne peut pas changer nos habitudes dans la France profonde", souligne Bernard Lecomte. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don