Accueil
Passerelle himalayenne des Gorges du Lignon : de nouveaux aménagements verront bientôt le jour
Partager

Passerelle himalayenne des Gorges du Lignon : de nouveaux aménagements verront bientôt le jour

Un article rédigé par Cédric Bonnfoy - RCF Haute-Loire, le 13 octobre 2022  -  Modifié le 13 octobre 2022

Véritable attraction cet été, la passerelle himalayenne des Gorges du Lignon a fait le plein de visiteurs. Pour ramener de la quiétude dans les deux hameaux situés sur le chemin d’accès, les élus de la communauté de communes des Sucs vont réaliser de nouveaux aménagements. 

La passerelle a déjà attiré trois fois plus de visiteurs en 6 mois qu'espéré par les élus sur un an. ©Cédric Bonnefoy La passerelle a déjà attiré trois fois plus de visiteurs en 6 mois qu'espéré par les élus sur un an. ©Cédric Bonnefoy

C’est le nouveau produit d’appel pour les touristes. Depuis son lancement, le 15 avril dernier, la passerelle himalayenne des Gorges du Lignon entre Grazac et Saint-Maurice-de-Lignon est un vrai succès : en 6 mois, elle a accueilli 120.000 visiteurs. C’est trois fois plus que les prévisions faites par les élus.

Développer l’offre touristique autour du site


Pour la communauté de communes des Sucs, l’enjeu est désormais de développer l’offre aux alentours. Selon Camille Lecorre, directrice de l’Office de Tourisme il y a déjà « une belle connexion avec la Via Fluvia », la voie verte qui relie l’est de la Haute-Loire à l’Ardèche. Il faut aller plus loin pour garder les touristes sur le territoire, ce sera le travail à accomplir dans les prochaines années. 


Cette première saison estivale a permis de bien ancrer le produit phare, la passerelle. « La fréquentation sur notre site internet est en forte augmentation depuis l’ouverture » de l’édifice souligne Camille Lecorre. Des premiers retours, les visiteurs « sont charmés par la structure mais surtout le côté pleine nature ». 
 

De nouveaux aménagements


Cette belle popularité contraste avec l’exaspération des riverains deux hameaux situés sur le chemin d’accès la passerelle. Les habitants des Yverras et de Villedemont estiment vivre un enfer depuis la mi-avril. Conscient du problème, les élus viennent de lancer une délégation d’utilité publique pour acquérir de nouveaux terrains. « Les deux tiers seront cédés à l’amiable » indique Jean-Pierre Chapuis, vice-président en charge du tourisme, invité sur notre antenne ce matin


Objectif : « apporter de la quiétude aux habitants ». Pour cela, les maisons concernées « seront contournées ». Du côté de Saint-Maurice-de-Lignon, les visiteurs « passeront dans les bois » indique l’élu. Un chemin de 4 mètres de large sera créé. Côté Grazac, « une sorte de voie verte non goudronnée » sera réalisée le long de la route du stade. 


L’enveloppe pour ces travaux s’élève à 307.000 euros supplémentaires. Les élus espèrent que tout sera fini à l’été prochain. Mais Jean-Pierre Chapuis prévient : « ce sera difficile ». 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don