Accueil
Pas de retard pour le chantier de la fibre optique en Gironde
Partager

Pas de retard pour le chantier de la fibre optique en Gironde

Un article rédigé par RCF - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 25 mai 2021
​Le chantier du déploiement de la fibre optique n’a pas pris de retard malgré la crise sanitaire. C’est ce qu’ont affirmé les élus et le PDG d’Orange réunis au Barp jeudi 20 mai.

Stéphane Richard, PDG d'Orange, Jean-Luc Gleyze, président du Conseil Départemental de Gironde, les conseillers départementaux du canton des Landes des Graves, Sophie Piquemal et Hervé Gillé ou encore Pierre Ducout, président de Gironde numérique,  se sont félicités de la 150 millième prise raccordée à la fibre optique en Gironde. Le plan Haut Méga, engagé par le Conseil Départemental,  devrait s’achever en 2024. Il  permettra à tous les girondins de bénéficier de l'accès Internet à très haut débit. L’engagement sera tenu, dixit le PDG d’Orange, Stéphane Richard.

"C'est exactement les engagements qui avaient été pris et les délais fixés.. Je suis très content qu'on ait pu tenir ce délai, malgré l'année qu'on vient de traverser", a-t-il commenté.

Jeudi, au Barp, les élus et opérateurs ont rencontré Arnaud Vitry et sa famille - son épouse et ses deux enfants - dont l’habitation correspond à ce  point d'étape des branchements. La famille utilise sept écrans au total – c’est six en moyenne en France - et son débit est passé de 40 à 900 megas bit/seconde.

"Jusqu'à présent, on avait très peu de possibilité de connexion, avec notre boxe 4G. Aujourd'hui, on peut connecter tous les écrans en même temps sans avoir de coupure," affirme Arnaud Vitry.

D’ici fin 2024, la fibre devrait être raccordée intégralement, à tous les foyers de Gironde,  grace à l'installation d'un RIP, réseau d'initiative publique. En effet, les opérateurs privés investissent dans les zones rentables. Le travail du Département a donc été de mobiliser l’opérateur Orange sur l’ensemble du territoire. C’est ce qui a motivé la mise en place du plan Haut Méga. 

"Les opérateurs privés ne s'intéressent qu'aux zones rentables, c'est-à-dire la métropole de Bordeaux et la ville de Libourne," explique Jean-Luc Gleyze. "Le reste revient à la force publique ;  sinon, il n'y aurait pas de fibre optique ailleurs dans le département. C'était un exigence qui s'est imposée à nous, que nous avons portée avec les communautés de communes et les communautés d'agglomération".

Le plan Haut Méga permet l’emploi de 500 personnes en Gironde. Le budget du chantier est de 810 millions d’euros, pris en charge par les collectivités, l’État et l’Europe à hauteur de 115 millions d’euros ; le reste correspondant aux recettes commerciales liées à l’exploitation sur 25 ans du réseau public.

Notons que la France est le pays le plus fibré d’Europe à ce jour.

Mais si le déploiement se poursuit en France, certaines zones trop éloignées ne pourront être raccordées à la fibre. Pour ces dernières, des solutions alternatives sont étudiées, comme le satellitaire ou la 5G.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don