Accueil
Paroisses chrétiennes du Grand-Genève: les enjeux de la transfrontalité
Partager

Paroisses chrétiennes du Grand-Genève: les enjeux de la transfrontalité

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 14 janvier 2022  -  Modifié le 4 décembre 2023
Vitamine C, en Haute-Savoie Paroisses chrétiennes du Grand-Genève: les enjeux de la transfrontalité

Habiter la frontière France-Suisse: cela marque le quotidien de milliers de haut-savoyards. Mais qu'est-ce que cela change, pour les paroisses? Des témoins d'Annemasse, Saint-Julien-en-Genevois et Genève nous partagent leurs enjeux de chrétiens du Grand-Genève. 

Flash Mob des Chrétiens du Grand-Genève à l'inauguration du Léman Express- Décembre 2019 Flash Mob des Chrétiens du Grand-Genève à l'inauguration du Léman Express- Décembre 2019

Passer la frontière chaque jour, pour le travail ou les loisirs, vivre dans un contexte multiculturel, avec des clichés parfois tenaces sur le voisin: c'est la réalité quotidienne du million d'habitants du territoire du Grand-Genève. Une zone à cheval sur deux cantons suisses et deux départements français. Avec le plaisir du dépaysement à deux pas de chez soi. Et les problématiques du territoire: transport, logement, etc. 

Passer la frontière pour aller à la messe

Pour les paroisses chrétiennes, la présence de cette frontière est une réalité qui compte. "Des paroissiens n'hésitent pas à changer de pays pour assister à la messe du samedi soir, dans la paroisse genevoise voisine! C'est très intéressant d'échanger, mais il faut de la ténacité pour créer des liens durables. Les réalités ecclésiales sont très différentes en France et Suisse" raconte le Père Alain Fournier Bidoz, curé de la paroisse catholique sur le secteur de Saint-Julien-en-Genevois. "La démographie des villages explose. Il y a cette question, pour la paroisse, de rejoindre les nouveaux arrivants" souligne Jean-David Picon, membre de l'équipe d'animation pastorale. 

"On pratique le vivre-ensemble au quotidien"

A Annemasse, la paroisse catholique Saint-Benoît des Nations est probablement la plus multiculturelle de Haute-Savoie: "Genève attire des travailleurs du monde entier. Quatre-vingt-dix nationalités sont représentées dans notre paroisse. On pratique le vivre-ensemble au quotidien" témoignent Juliette Massas, membre de l'E.A.P et le nouveau curé, Dieudonné Nsengimana.  

"Les chrétiens doivent prendre leur part à la construction d'un territoire équilibré!"

Le Grand-Genève est aussi marqué par une diversité de confessions chrétiennes exceptionnelle. "Dans le Rassemblement des Eglises Chrétiennes de Genève, par exemple, on compte trente-six Eglises!" souligne le pasteur Zoran Zivkov, pasteur adventiste d'une paroisse genevoise. Les groupes oecumeniques des paroisses françaises sont aussi bien actifs. Sensibles à la transfrontalité du territoire et à la diversité chrétienne, des chrétiens ont créé le groupe des Chrétiens du Grand Genève. Un groupe qui a déjà vécu des marches vertes, des flash-mobs, des journées de partage. "Un territoire équilibré et respectueux ne se fabrique pas juste avec de l'argent et des trams. Il a besoin d'une véritable communauté humaine qui se construit " affirme Bernard Gaud, membre des chrétiens du Grand-Genève et ancien responsable politique local. "Les chrétiens doivent prendre leur part à cette construction!".

 

Dans l'actualité de la semaine: 

  • En bref: la participation du Diocèse d'Annecy à l'indemnisation des victimes d'abus sexuels
  • En bref: la semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens démarre mardi
  • Sujet: la série "The Chosen" est-elle un bon outil pour parler de Jésus? 
  • Interview: une dizaine de jeunes filles participent à une visio sur la vocation religieuse

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don