Accueil
Pandora Papers : l'organisation derrière les révélations
Partager

Pandora Papers : l'organisation derrière les révélations

Un article rédigé par Simon Marty - RCF,  -  Modifié le 8 octobre 2021
L'Invité de la Matinale Pandora Papers : quelle organisation derrière les révélations ?

Alors que les Pandora Papers nous dévoilent un évitement fiscal toujours plus inventif, comment travaillent les journalistes à l’origine de ces enquêtes ? Avec quels outils ? Comment s’assurer que le tout reste confidentiel pour préserver l’enquête ? Les explications de Pierre Romera, directeur technique du Consortium international des journalistes d'investigation.

. .

Ils sont 600 journalistes à travers le monde à travailler de concert pour révéler les scandales qui secouent la planète. En coulisse, pour permettre ce travail d’enquête titanesque, le Consortium international des journalistes d'investigation travaille pour mettre la main sur les données et les rendre exploitables.

 

Depuis quelques années l’ICIJ a développé tout un lot d'outils permettant aux journalistes de rechercher dans des millions de documents. 

 

Toute l’équipe a pour mission de rechercher, d’analyser et de trouver des données intéressantes et ainsi aider à l’écriture des articles que le grand public retrouvera dans les journaux.

 

Des outils qui sont faits sur-mesure, pour proposer les meilleurs résultats possibles aux journalistes qui collaborent avec l’ICIJ, mais aussi pour protéger les sources par tous les moyens, obligeant l’ONG a lourdement investir pour garantir cette confidentialité.

 

Si l’objectif est clairement d’éviter les traces qui pourraient permettre de remonter jusqu’aux sources, dans le cadre des Pandora Papers, fasse à la masse de documents, il a fallu organiser des rencontres entre sources et journalistes pour échanger des disques durs contenant plusieurs téraoctets de données.

 

Des enquêtes qui ont un coût, la simple analyse des documents lors de l’enquête des Pandora Paper représente entre 15 et 20 000 dollars, sans compter le fonctionnement au quotidien des serveurs informatiques permettant aux journalistes du monde entier de faire leur travail. Pour financer ce travail, l’ONG dépend de mécènes, mais aussi des dons des lecteurs.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don