Accueil
On vous en dit plus sur la visite du Pape à Marseille
Partager

On vous en dit plus sur la visite du Pape à Marseille

Un article rédigé par Sophie Lecomte - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 2 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Carrefour Catholique On vous en dit plus sur la visite du Pape à Marseille

C’est un événement historique que s’apprête à vivre la ville de Marseille, le 23 septembre prochain, la venue du Pape François à l’occasion des “rencontres méditerranéennes”, qui auront lieu du 18 au 24 septembre prochain.
Y aura-t-il une messe au vélodrome? En quoi va consister le festival et les rencontres en elles-mêmes? 
Nous avons tenté d’en savoir plus dans “carrefour catholique” avec nos invités.
 

Amaury Guillem et Alexis Leproux dans les locaux de ©Dilaogue RCF Amaury Guillem et Alexis Leproux dans les locaux de ©Dilaogue RCF

Quel point commun peut bien relier la reine de France du XVIè siècle, Catherine de Médicis aux marseillais de 2023? A priori, pas grand chose et pourtant si, puisqu’à près de 500 ans d’intervalle, il y a eu et il y aura la visite d’un pape dans la cité phocéenne, Clément VII en 1533 venu assister au mariage de sa nièce Catherine de Médicis avec le futur Henri II et 2023, le pape François répondant à l’invitation du cardinal et archevêque de Marseille Jean-Marc Aveline.

 

Avec son sens affûté de la formule, le souverain pontife a précisé qu’il venait à Marseille pas en France, soulignant ainsi la vocation particulière de la ville de Marseille, grande ville cosmopolite, pont entre l’Orient et l’Occident, qui concentre beaucoup de problématiques qui se jouent en Méditerranée. Ce n’est donc pas un hasard si Marseille a été choisie pour la troisième édition de ces rencontres méditerranéennes après Bari et Florence et on sait le pape François, fortement travaillé et habité par ces enjeux méditerranéens. Il a donc choisi de visiter la deuxième ville de France en tant que responsable religieux et non en tant que chef d'Etat.

 

 

Le Pape François ne vient pas en France mais à Marseille

 

 

A l’annonce de cette visite historique, Amaury Guillem, responsable de l’organisation du festival des rencontres méditerranéennes, ne cache pas son enthousiasme : “comme marseillais, né ici, qui a grandi ici, évidemment c’est une grande joie! Je suis convaincu que Marseille est une ville message qu’elle a une vocation particulière à faire rayonner”

 

“Il vient regarder la méditerranée avec nous”, complète Alexis Leproux, vicaire episcopal du diocèse de Marseille en charge de ces rencontres méditerranéennes. Des évêques de tous les pays de la méditerranée jusqu’à la mer noire, sont attendus avec la tenue de moments “rares et uniques” comme cette assemblée d’une soixantaine de jeunes “représentatifs de la  complexité méditerranéenne, à la fois des disparités économiques de ces pays, des contrastes culturels et des diversités religieuses”. L’objectif est de réfléchir ensemble à ces défis méditerranéens, de mettre en commun les différentes approches et de travailler avec les évêques pour présenter une réflexion commune.

 

Alexis Leproux souligne la volonté forte du diocèse de Marseille d’approfondir et poursuivre ce processus de partage au-delà des simples rencontres en elles-mêmes, par la création, par exemple d’un réseau de mobilité pour les étudiants, d'un réseau ecclésial et aussi d'un réseau de sanctuaires mariaux de la méditerranée. “C’est important que la méditerranée soit perçue comme ce haut lieu spirituel de notre humanité pour que notre perception de l’Histoire ne soit pas simplement  des continents juxtaposés”, précise-t-il.

 

 

Des rencontres entre les évêques et la société civile et un festival pour pèlerins et quidams

 

 

Les rencontres entre évêques de la méditerranée et société civile seront enrichies par la tenue d’un festival destiné à associer un public large indépendamment de la venue du pape comme les supporters de rugby ou encore les visiteurs de la foire de Marseille.

 

Pour Amaury Guillem, il faut que “chaque personne qui sera à Marseille à ce moment-là ait une porte d’entrée pour les rencontres méditerranéennes avec un programme diversifié constitué de concerts, rencontres oecuméniques, veillées avec les chrétiens d’orient et les personnes migrantes ainsi qu’un village dédié aux associations et mouvements engagés sur les sujets de la Méditerranée sur l’esplanade de la Major”.

 

 

L’ouverture exceptionnelle de la “vieille Major” au public

 

 

A évènement exceptionnel, ouverture exceptionnelle puisqu’à l’occasion de ces rencontres méditerranéennes, la vieille Major ou basilique primitive de Marseille sera ouverte au public. Fermée depuis de nombreuses années à cause de travaux de restauration, l’évènement est suffisamment rare pour être souligné.

 

Quant à l’insoutenable suspense qui agite la ville depuis des semaines, à savoir si la messe aura lieu ou pas au vélodrome, le diocèse de Marseille vient de confirmer sur son site que le stade accueillera bien la messe du pape le 23 septembre à 16h45.

Le pape participera également à un temps de prière à la mémoire des marins et migrants morts en mer à Notre-Dame-de-la-Garde.


Tous les renseignements sur cet évènement sont à retrouver ici.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Carrefour Catholique - Le magazine des paroisses catholiques sur Dialogue RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Carrefour Catholique

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don