Accueil
Nuit du bien commun : une soirée riche en fraternité
Partager

Nuit du bien commun : une soirée riche en fraternité

Un article rédigé par Maud de Bourqueney - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 9 juin 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023

La deuxième Nuit du bien commun s’est tenue le lundi 5 juin au palais du Pharo, à l’initiative d’Obole et de la Fondation de France méditerranée. Dix projets solidaires, pitchés en 3 minutes, ont reçu des promesses de dons.

Image par <a href="https://pixabay.com/fr/users/glady-768/?utm_source=link-attribution&utm_medium=referral&utm_campaign=image&utm_content=22656">GLady</a> de <a href="https://pixabay.com/fr//?utm_source=link-attribution&utm_medium=referral&utm_campaign=image&utm_content=22656">Pixabay</a> Image par GLady de Pixabay

433 400 euros. C’est le bilan des dons en cette deuxième Nuit du bien commun à Marseille au palais du Pharo, le lundi 5 juin.

 

Les mécènes n’ont pas hésité à investir dans les dix projets défendus par des associations solidaires.

 

Parmi les porteurs de projets venus pitchés en 3 minutes : Clean my calanques. Cette association organise des collecte de déchets sur le littoral marseillais. Ils ont reçu plus de 35 000 euros.

C’est fou ce genre d’évènement qui tombe du ciel, ça donne chaud au cœur ! (Eric Akopian, président fondateur de Clean my calanques)

 

Mais pourquoi donner ?

 

Henri de Willermin, concessionnaire automobile à marseille, lui, a décidé de donner pour « mettre un peu d’ondes positives dans ce monde de fous et améliorer l’image de Marseille ». Même engagement du côté de Nicolas Rastit, président des appart’hôtels Garden city, mécène lui aussi :

 

Je trouve ça très intéressant de mettre des gens de tous milieux dans une même pièce et d’appeler à la générosité des Marseillais. 

 

Les porteurs de projets s’étaient bien préparés à cette soirée, comme nous le raconte Odile Téqui, responsable d’Obole, un des organisateurs de la Nuit du bien commun :

 

Tous les responsables d’associations reçoivent un accompagnement de coaching et de média training, avec un accompagnement en prise de parole en public. 

 

Au-delà de la technique, il y avait aussi le message. Pour Cécile Malo, délégué générale fondation de France méditerranée qui coorganise l’évènement à Marseille :

 

Ces personnes ont en elles des talents incroyables, un souffle, un engagement très forts, qu'on les aide à sublimer et à raconter.

 

La 2ème édition de la Nuit du bien commun aura rassemblé un millier de participants, c’est plus que l’an dernier !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don