Accueil
RCF Nouvelle église du Teil : la pose de la première pierre attendue à la rentrée 2024

Nouvelle église du Teil : la pose de la première pierre attendue à la rentrée 2024

Un article rédigé par Dimitri Gressard - RCF Ardèche, le 27 juin 2024  -  Modifié le 27 juin 2024
Près de chez nous La future église du Teil se concrétise un peu plus chaque jour

Depuis quelques semaines, le centre-ville du Teil a changé de visage. Les travaux de déconstruction de l'église Notre-Dame de l'Assomption, consécutif au séisme de 2019, ont pris fin alors que quelques mètres plus loin, le projet de la future église est sur les rails.

La démolition de l'ancienne église Notre-Dame de l'Assomption ©Paroisse Saint-Charles de Foucauld La démolition de l'ancienne église Notre-Dame de l'Assomption ©Paroisse Saint-Charles de Foucauld

Cinq ans après le séisme qui a endommagé la commune du Teil, l'église Notre-Dame de l'Assomption n'est plus qu'un lointain souvenir pour les habitants de la commune. Les engins de démolition ont fait leur travail et depuis la mi-avril, il ne reste plus rien de l'ancien édifice bâti en 1896. Seuls quelques vitraux et pierres ont été gardés, et seront utilisées pour la construction de la future église.

Lien entre passé et futur


L'édifice qui sera construit a fait l'objet de nombreuses discussions entre différents acteurs, tant au sein de l'Église catholique, que de la commune, propriétaire du précédent lieu de culte. Il en est ressorti qu'il fallait un lien entre le passé et le futur. C'était une volonté des architectes, tout comme de la commission de paroissiens qui a travaillé sur le projet de reconstruction de l'église, quelques semaines après le séisme de novembre 2019. "Nous avons voulu qu'elle soit adaptée à notre temps [...] plus soucieuse de l'écologie dans la lignée du pape François, et des inquiétudes de notre temps", souligne Pierre Grillet, membre de cette commission. Pour cela, les paroissiens ont visité plusieurs églises modernes de la région, afin de s'inspirer de ces nouvelles constructions. 

C'est notre but pastoral que ce soit l'église des habitants, du Teil mais aussi des communes avoisinantes 

Le cabinet d'architecture Texus retenu au printemps 2023 


S'est ensuivi un appel à candidature à l'issue duquel une trentaine de cabinets d'architectes ont répondu. À l'issue du processus de sélection, c'est Mathieu Cornet, du cabinet Texus, installé à Eurre, en Drôme, qui a été retenu. Son projet, présenté en juillet 2023, a depuis évolué en concertation avec l'Évêché, la mairie du Teil mais aussi à la suite à des remarques émanant de paroissiens. Parmi les évolutions notables, le réemploi sur la façade sud du prochain bâtiment de neuf vitraux récupérés dans l'ancienne église. 

Le plan de la future église du Teil ©Cabinet d'architecte Texus
Le plan de la future église du Teil ©Cabinet d'architecte Texus

Autre préoccupation, l'aménagement du mobilier, confié à Émilie Perrenot, architecte d'intérieur : "On a eu une réflexion importante sur les matériaux qu'il fallait choisir. On veut qu'il y ait de la chaleur dans cet espace relativement grand et haut de plafond. C'est évident qu'il va falloir apporter du bois. La pierre sera réservée aux principaux éléments comme le baptistaire", témoigne cette habitante de Viviers. 


L'ancien garage Peugeot démoli 


On sait, depuis plusieurs mois, que la future église prendra place sur le site de l'ancien garage Peugeot, désormais démoli, à quelques mètres de l'ancien lieu de culte. Les travaux de terrassements devraient débuter dans les semaines à venir, alors que la pose de la 1ʳᵉ pierre est prévue pour septembre ou octobre. L'inauguration est espérée pour Noël 2025. L'église conservera le nom de Notre-Dame de l'Assomption. 

Près de chez nous Rendez-vous à Noël 2025 pour découvrir la future église du Teil
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Visuel près de chez nous ©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Près de chez nous

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don