Accueil
Notre-Dame de Paris: "la reconstruction de la cathédrale est un signe du relèvement des personnes abîmées"
Partager

Notre-Dame de Paris: "la reconstruction de la cathédrale est un signe du relèvement des personnes abîmées"

RCF,  -  Modifié le 26 juin 2021
L'Invité de la Matinale Notre-Dame de Paris: la reconstruction de la cathédrale est un signe du relèvement des personnes abîmées
Quelques jours avant Pâques et peu après l'incendie de Notre-Dame de Paris, nous recevons Mgr Éric de Moulins Beaufort, archevêque de Reims et futur président des évêques de France.
podcast image par défaut

un monument universel

Lors de l'incendie, Mgr de Moulins Beaufort ne s'est pas simplement senti comme un français ou un parisien, mais comme "un citoyen du monde" effondré par la destruction de la cathdérale. Il ajoute :  "Notre-Dame fait partie des richesses qui appartiennent à notre pays tout entier et à l’humanité toute entière"
 

"ceux qui y entrent sont en général impressionnés par l’élévation intérieure que ce bâtiment leur permet de vivre"

Une cathédrale qui, pour l'archevêque de Reims, appartient à chacun grâce à des oeuvres comme celle de Victor Hugo, bien sûr, mais également grâce au film "Le Bossu de Notre Dame" de Disney, qui a sans doute permis de faire connaître l'édifice plus largement à travers le monde.
 

une épreuve reconstructrice 

Pour cet ancien évêque auxilliaire de Paris, la cathédrale Notre-Dame ce sont aussi des souvenirs forts : "les messes du dimanche soir à Notre-Dame ont toujours étées pour moi des moments intenses", explique-t-il. Celui qui sera nommé président de évêques de France le 1er juillet prochain ajoute aussi avoir été touché par la détermination du président de la République à reconstruire rapidement la cathédrale.

Un drame comme cet incendie est aussi l'occasion de montrer le meileur de l'humanité pour l'archevêque de Reims : "c’est face à l’épreuve que nous découvrons que nous sommes plus grands que nous l’imaginons".
 

un symbole d'unité 

Logiquement, la messe christmale du mercredi saint aura une ferveur redoublée et sera "très intense" puisqu'elle devait avoir lieu à la cathédrale Notre-Dame de Paris, une cathédrale qui a toujours été symbole d’unité à travers l'Histoire, avec de nombreux rassemblements sur son parvis, de la Libération aux attentats de 2015.

L'arhchevêque de Reims dresse un parallèle avec l'histoire de la cathédrale rémoise, un autre bijou de l’architecture gothique, mais avec une stature assez différente. Aussi touchée par la destruction pendant la première guerre mondiale "elle montre que l’on peut reconstruire"

Ce 17 avril à 18h50, heure du début de l’incendie, les cloches de toutes les cathédrales de France vont sonner "un message de fraternité avec Paris" pour Monseigneur Eric de Moulins Beaufort

« Tout ici bas est fait pour être usé, tout ici bas est appelé à disparaître un jour, mais tout est appelé à être ressucité, tout est appelé à être pénétré par l’esprit saint »

Enfin,  le futur président de évêques de France rapproche la cathédrale abîmée et le corps des fidèles abimés par la pédophilie : il veut y voir un "espoir de la reconstruction de la cathédrale signe de l’espérance du relèvement des personnes souilliées, abîmées"
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don