Accueil
Nicole Fabre, pasteure : "Entrez dans la communauté RCF !"
Partager

Nicole Fabre, pasteure : "Entrez dans la communauté RCF !"

RCF, le 24 novembre 2022  -  Modifié le 24 novembre 2022
L'Invité de la Matinale Nicole Fabre, membre du conseil éditorial de RCF

Depuis lundi, c’est le Radio don RCF, une semaine de mobilisation pour soutenir votre radio chrétienne. L'occasion d'entendre les voix de RCF. Nicole Fabre, pasteure de l'Église protestante unie de France, est membre du conseil éditorial de RCF. Elle appelle à soutenir, même modestement, une radio différente, qui "aide à regarder le monde autrement". Et à entrer dans la communauté RCF.

Nicole Fabre, pasteure de l'Église protestante unie de France (ÉPUdF) et membre du conseil éditorial de RCF ©RCF Lyon Nicole Fabre, pasteure de l'Église protestante unie de France (ÉPUdF) et membre du conseil éditorial de RCF ©RCF Lyon

 


→ Je soutiens ma radio chrétienne, je fais un don à RCF !


 

RCF, un média différent

 

Pasteure de l’Église protestante unie de France (ÉPUdF), Nicole Fabre a fait partie de l’aventure RCF dès ses débuts. Lorsque le Père Emmanuel Payen a fondé à Lyon, en avril 1982, Radio Fourvière - qui allait devenir plus tard RCF, réseau de 64 radios chrétiennes en France et en Belgique. Dès ses débuts à la radio, Nicole Fabre a été marquée par "une façon de raconter le monde" qui donne à RCF "voix singulière". "La première chose qui m’a marqué c’est la manière dont les gens sont interviewés, on leur laisse le temps, il n’y a pas de question fermée où on devine déjà la réponse obligatoire de la personne."

 

RCF c’est aussi une radio qui a à cœur de donner la parole à ceux que l’on n’entend pas ailleurs. "On laisse aussi la parole à ceux qui ne l’ont pas, constate Nicole Fabre, ça permet de renouer des liens qui se distendent." Les émissions Y a pas de parent parfait ou Vous avez dit fragile ? mais aussi les nombreux rendez-vous interactifs en soirée ou en matinée… Autant de personnes qui "ne pensaient pas qu’elles étaient capables de s’exprimer" et qui "apprennent grâce à RCF qu’elles ont des choses à dire".

 

 

"Comme il y a 90% d’auditeurs qui ne donnent pas encore : entrez dans cette communauté, même de manière petite, très humble. C’est ça la force, c’est d’être ensemble ! Donc si vous n’avez jamais donné, peut-être faites pour la première fois ce pas-là, même avec un tout petit don mais ça correspondra bien à ce qu’est RCF."
Nicole Fabre, pasteure de l'Église protestante unie de France (ÉPUdF)

 

 

Peut-on réellement dire "La joie se partage" dans le monde d’aujourd’hui ?

 

Depuis 2015, RCF a pour slogan "La Joie de partage". "Ça a été un long travail", raconte la bibliste qui, en tant que membre du conseil éditorial de RCF, a participé aux deux années de réflexion sur l’identité et la marque RCF. "La joie se partage", pour elle, c’est "effectivement au cœur du projet". Pour elle, cela signifie : "ne pas se laisser décourager, paralyser…"

 

"Dans d’autres médias, on a quelque chose de dramatique, et puis on va passer à quelque chose de très léger... Mais finalement ça, ce n’est pas quelque chose qui peut nous aider profondément. Ce qui peut nous aider, c’est de découvrir justement la présence de celui qui nous aime et qui nous sauve." Pour Nicole Fabre, les programmes de RCF "aident à regarder le monde autrement, à se décaler". "Je pense que c’est pour ça qu’on peut dire : "la joie se partage". Parce que très honnêtement il y a énormément de questions très lourdes dans notre monde et l’avenir paraît de plus en en plus fragile… Ne pas céder à la peur mais que la fraternité soit de plus en plus au cœur de ce que nous vivons… cela nous dit quelque chose profondément de la présence de Dieu dans notre monde."

 

"Entrez dans la communauté RCF !"

 

Nicole Fabre est de ceux qui assurent les commentaires de l’un des programmes phares de RCF, La Prière du matin. Chaque jour, dans La Matinale RCF, l’évangile est lu et commenté en deux minutes. "J’essaie de transmettre comment lire l’Écriture, explique la bibliste, parce qu’une première lecture peut être toujours un peu moralisante, plate. Or, au travers du texte biblique, on y entend qui est Dieu et c’est toujours une réelle surprise, et une bonne surprise !" Un jour, un homme "relativement jeune" disait à Nicole Fabre qu'il cherchait à se former sur la foi chrétienne et aussi dans son regard sur le monde. "Finalement, a-t-il dit, j’ai découvert que RCF était le bon moyen", rapporte la bibliste.

 

La fraternité est au cœur du projet éditorial de RCF. "Pour moi c’est essentiel, confie Nicole Fabre, parce que je pense qu’un des grands malheurs de notre société c’est ce tissu qui se déchire." Sur RCF, il y a beaucoup d’émissions où la parole est donnée aux auditeurs. "On sent une communauté", admet la pasteure, qui invite les auditeurs à soutenir financièrement RCF. "Comme il y a 90% d’auditeurs qui ne donnent pas encore : entrez dans cette communauté, même de manière petite, très humble. C’est ça, la force c’est d’être ensemble. Donc si vous n’avez jamais donné, peut-être faites pour la première fois ce pas-là, même avec un tout petit don mais ça correspondra bien à ce qu’est RCF."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don