Accueil
Nice: la hausse des impôts critiquée par les oppositions
Partager

Nice: la hausse des impôts critiquée par les oppositions

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 27 mars 2024  -  Modifié le 27 mars 2024

Le maire de Nice assume le projet de budget municipal. Les oppositions critiquent les grands projets financés. 

Le Conseil Municipal de Nice le 27 mars 2024 - RCF Le Conseil Municipal de Nice le 27 mars 2024 - RCF

Le débat budgétaire niçois s'est ouvert par un déroulé des investissements. Pour Christian Estrosi, ça roule: "120 millions d'euros prévus au total pour que Nice ouvre la voie en matière de sécurité, de cohésion sociale, de culture, d’éducation, de transition écologique, d’attractivité" en 2024 explique l'édile. Une augmentation des impôts à Nice, c'est rare et donc ça fait parler. Depuis 2009, le taux n'avait pas bougé mais "la sécurité, ça a un prix" rappelle Christian Estrosi qui parle aussi de l'inflation et des frais liés au réchauffement climatique. Pour le maire, c'est clair: "J’assume le choix de ce rattrapage".

 

politique urbaniste imprévisible 

 

L'endettement se stabilise "sur un plateau" explique Marc Concas, adjoint aux finances. Les Ecologistes prennent alors la parole. Juliette Chesnel Le Roux parle de "choix discutables" dans le budget: "prenons par exemple le commissariat le plus cher de France, l'Hôtel de Police mutualisé, l'aménagement de la Coulée Verte, un investissement luxueux". L'élue écologiste cible aussi les événements sportifs "éphémères". Le groupe Retrouver Nice (du parti Reconquête) s'exprime aussi sur la question: "nous n'avons plus de marge financière dans notre ville" affirme Mme Delpech. Votre "politique urbaniste imprévisible, c'est ça M. le maire qui plombe vos finances" dit l'opposition Retrouver Nice. 

 

Chez les LR, Bernard Chaix dit "s'opposer fermement" en parlant de la "création d'un nouvel impôt métropolitain en 2018", de la hausse du prix de l'eau, des transports en commun également. L'élu d'opposition demande de faire autrement, "en baissant les dépenses de fonctionnement de notre commune". 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don