Accueil
Nice : atelier cuisine avec un chef pour les habitants de la pension de famille La Forêt

Nice : atelier cuisine avec un chef pour les habitants de la pension de famille La Forêt

Un article rédigé par Laura Vergne - RCF Nice Côte d'Azur, le 27 octobre 2022  -  Modifié le 27 octobre 2022
L'info de la Côte d'Azur Nice : atelier cuisine avec le chef Olivier Chaput, à la pension de famille La Forêt

Ce mardi 25 octobre, les habitants de la pension de famille La Forêt ont profité d'un cours de cuisine peu habituel. Le chef Olivier Chaput, restaurateur en région parisienne et chroniqueur culinaire, a animé ce cours pendant une heure en visioconférence. 

atelier cuisine avec le chef Olivier Chaput, à la pension de famille La Forêt - RCF Nice Côte d'Azur atelier cuisine avec le chef Olivier Chaput, à la pension de famille La Forêt - RCF Nice Côte d'Azur

"Vous allez faire cuire les ballottines à feu doux. L'eau ne doit pas bouillir. Coupez votre micro, si vous avez des questions faites de grands gestes" dit le chef de l'autre côté de l'écran d'ordinateur.

 

Cours de cuisine original, ce mardi 25 octobre, à la pension de famille d’Habitat et Humanisme, à Nice. Sur l’écran, le chef Olivier Chaput, chroniqueur et animateur culinaire. Il donne un cours de cuisine pendant une heure à huit structures Habitat et Humanisme dans toute la France. 

 

 

Alain, habitant de la pension de famille La Forêt - RCF Nice Côte d'Azur

 

 

À l’occasion de l’heure solidaire, opération qui invite des personnalités à donner une heure de leur temps pour les plus démunis, Olivier Chaput s'est proposé pour une heure de cours en direct. 

 

Au menu : ballottines de poulet, riz et tartes aux poires. Sur le plan de travail, des aiguillettes de poulet, un bouquet de basilic, des poires, tout est déjà préparé. "On a suivi les consignes du chef", assure Véronique Casagrande, la responsable de la pension de famille. Pour l'accompagner aux fourneaux : Alain et Bruno, deux habitants de la pension La Forêt. 

 

Le défi d'aujourd'hui : faire la cuisine à trois pour quinze personnes. 

 

Une soirée pour bâtir des liens entre les habitants

 

"Je mets les ballottines dans l'eau, à feu doux, pour les faire cuire" précise Bruno. Cela fait deux ans qu'il habite ici. "Ça permet de rester occupé, moi, j'étais quelqu'un de très actif, ça me permet de garder un rythme," avoue le photographe. Comme lui, de nombreux résidents ont perdu leur travail. 

 

Ce qui n'empêche pas Alain de rester très actif. "Là, je coupe les poires pour la tarte, j'adore faire plaisir aux autres. La dernière fois, j'ai mis 24 heures à faire une daube pour tout le monde," s'enthousiaste le septuagénaire. À ses côtés, Véronique Casagrande met les morceaux de poires sur la tarte, "on est là, aussi, pour mettre un peu de miel dans le quotidien, alors certes ça ne réglera pas tout, mais c'est important, je pense," déclare la responsable. 

 

 

Tarte aux poires - RCF Nice Côte d'Azur

 

 

Dans la pièce, à côté de la cuisine, un des résidents attend le repas avec impatience, "je n'ai pas besoin de faire la vaisselle," plaisante-t-il. Dehors, une dizaine de résidents discutent ensemble, en attendant le repas de l'heure solidaire, "ça coupe le rythme de la vie ordinaire et ça permet de se retrouver en communauté", rajoute-t-il. 

 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don