Accueil
Neige (de culture) garantie jusqu'à la fin de la saison dans les stations Nice Côte d'Azur
Partager

Neige (de culture) garantie jusqu'à la fin de la saison dans les stations Nice Côte d'Azur

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 5 janvier 2023  -  Modifié le 5 janvier 2023

Auron et Isola ont le sourire: il y a de la neige et les skieurs sont au rendez-vous des pistes.

Christian Estrosi, le président de la métropole Nice Côte d'Azur, présente le bilan des stations de ski - Photo RCF Christian Estrosi, le président de la métropole Nice Côte d'Azur, présente le bilan des stations de ski - Photo RCF

En terrasse dans les stations de ski. Agréable pour nous, beaucoup moins pour la neige et la nature. Dans les Alpes, neige au soleil a vite fondue. De nombreux domaines skiables ferment leurs pistes. Les massifs du nord des Alpes et des Pyrénées sont particulièrement concernées. 

 

 

Et il existe un résistant cette année: le Mercantour. Le manteau neigeux n'est pas faramineux mais suffisant pour créer les conditions à la pratique des sports de glisse. Une nouvelle que partage bien volontiers Christian Estrosi, le président de la métropole Nice Côte d'Azur qui "garantie la neige jusqu'à la fin de la saison." Cette neige, pourtant, elle ne tombe plus depuis longtemps et en cumulé, il y a eu un mètre depuis le début de l'hiver sur les montagnes des Alpes-Maritimes. Alors comment peut-on être si sûr qu'en février, nous allons pouvoir skier ? 

 

 

Les canons à la rescousse

 

 

Christian Estrosi parle "des investissements" qui permettent de produire de "la neige de culture jusqu'à 0 degré." Un investissement de 46 millions d'euros qui porte ses fruits puisque la fréquentation et le chiffre d'affaire en hausse sont deux éléments marquants de ce début de saison d'hiver à Auron et Isola. Résultat: les canons à neige tournent et entre 60 et 70% des domaines skiables sont ouverts. 480 000 m3 de neige de culture ont été produits à Auron. Peu écologique ? Pas pour Mylène Agnelli. La maire d'Isola explique: "l'eau qui est emprunté pour faire de la neige, elle est restituée entièrement à la nature, elle retourne dans la terre." Les retenues collinaires servent aussi l'été pour les agriculteurs et les incendies. 

 

 

Stratégie payante

 

 

Alors qu'importe si la neige tombe du ciel ou des canons, les stations de ski de la métropole ont assuré l'avenir et se sont visiblement adaptées au dérèglement climatique. Et ça fonctionne: l'emploi est maintenu puisque 100 000 skieurs ont fait travaillé les entreprises des vallées. pendant les vacances des fêtes. Le chiffre d'affaire ? 3,8 millions d'euros. Les investissements aussi vont continuer. La métropole Nice Côte d'Azur, terre de neige, même si elle ne vient plus de dame nature. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don