Accueil
Municipales 2020 à Vierzon : les candidats
Partager

Municipales 2020 à Vierzon : les candidats

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry,  -  Modifié le 24 février 2020
Tour d'horizon des candidats à Vierzon. 4 listes sont sur la ligne de départ.
Qui pour le siège de maire à Vierzon ? - Wikipédia Qui pour le siège de maire à Vierzon ? - Wikipédia

Bastion de la gauche depuis toujours, la donne va-t-elle changer à Vierzon ? L'abandon du candidat Bruno Bourdin (RN), à qui l'on promettait un beau score, rebat totalement les cartes dans la deuxième ville du Cher. De son côté, l'opposition arrive divisée, quand le maire sortant a réussi à rassembler les forces de gauche derrière sa candidature.

Christophe Doré, l'image pour la relance

  • L'ancien commandant de la compagnie de gendarmerie de Vierzon est un nouveau venu en politique. Politique qu'il veut sans parti : il va conduire sa liste sans le soutien d'une formation, entouré de co-listiers tous issus de la société civile. L'officier de gendarmerie a son idée pour redynammiser la ville et l'économie locale : casser l'image négative de Vierzon pour attirer entreprises et investisseurs

"Nous allons renvoyer une image enfin résolument positive d'une ville tournée vers l'avenir, qui ne renie absolument pas son passé".

Mary-Claude Grison, attirer les entreprises

  • Conseillère municipale d'opposition depuis 2014, Mary-Claude Grison va elle aussi jouer la carte sans étiquette, soutenue tout de même par la député MoDem de la deuxième circonscription du Cher, Nadia Essayan. Ses axes clés : l'économie et l'emploi. Avec l'objectif de faire venir sur le territoire de nouvelles entreprises. Mary-Claude Grison veut également metttre en place la gratuité des transports en commun.

"Nous avons des projets pour faire venir des grosses entreprises sur Vierzon, qui, du coup, développeront l'emploi et tout en découlera".

Régis Robin, la mairie en soutien des travailleurs

  • Comme les nombreuses listes Lutte Ouvrière en France, Régis Robin veut surtout profiter de la campagne pour mettre en lumière les enjeux nationaux. Mais pour lui, le cadre municipal est aussi un bon moyen de soutenir le combat des travailleurs. Il veut également associer les citoyens à toutes les prises de décisions, et les mettre au coeur du processus municipal.

"Ce qu'il faudrait, c'est des véritables municipalités ouvrières de combat, pour organiser les combats contre les licenciements, pour appuyer les grèves, contre les expulsions locatives etc." 

Nicolas Sansu, le numérique

  • Le maire sortant, à la tête de la ville depuis 2008, a rassemblé les forces de gauche derrière sa candidature. Pour offrir un nouveau souffle à Vierzon, Nicolas Sansu veut notamment continuer le développement du secteur du numérique sur la commune. Il prévoit également le réaménagement de l'avenue de la République et envisage l'installation d'une sorte de "port de plaisance" dans le coeur de ville.

"La solidarité, l'économie, vont nous permettre d'ouvrir Vierzon vers le monde, et surtout de montrer que les villes petites et moyennes sont un maillage indispensable au territoire français".

Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don