Accueil
Mort et Résurrection, le Billet RCF Bordeaux par Michèle de Brugiere
Partager

Mort et Résurrection, le Billet RCF Bordeaux par Michèle de Brugiere

Un article rédigé par RCF - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 20 avril 2017
Devant m'absenter quelques jours, je rédige et enregistre ce billet une semaine avant sa diffusion.

Plus précisément, j'écris en ce jour unique pour nous chrétiens qu'est le vendredi saint, où nous revivons et célébrons la Passion du Christ, sa condamnation, sa mort sur la croix et sa mise au tombeau. Quand vous entendrez ces quelques mots, la fête de Pâques sera passée, nous aurons célébré la Résurrection, dont nous croyons qu'elle est victoire sur la mort, ouvrant pour toujours le chemin de la Vie. 
Quelle différence à quelques jours de distance ? comment rester dans la couleur du temps, ou ne pas être prise à contre-pied d'une actualité qui peut contredire un jour la parole risquée la veille ? 
Tout simplement en prenant le temps de considérer que c'est bien là l'image même de nos existences, éclairées par l'espérance chrétienne : ce passage permanent de la mort à la vie, qui transforme le péché en pardon, la mort en résurrection, la peur en confiance. Le pape François le répétait dans sa catéchèse de la Semaine Sainte sur la place  St Pierre : « la logique de la croix qui semble perdante, celle de l'amour humble, est la seule qui donne du fruit.... Elle n'est pas un but, mais un passage… Celui qui sert, celui qui aime est gagnant, il se sauve et sauve les autres, il devient semence d'espérance pour le monde. L'amour est le moteur qui fait avancer notre espérance ». 
Nous qui faisons profession de rendre compte de l'actualité, nous savons bien que nous pouvons à tout moment nous laisser engloutir par le bruit et la fureur, la violence et les conflits multiples, dont nous sommes témoins chaque jour. Nous savons aussi que, en prenant la bonne distance, le temps de la rencontre, de l'attention aux personnes, aux  initiatives multiples du monde associatif, nous sommes émerveillés des exemples de rencontre, d'accueil, de service, des efforts de paix et de fraternité qui sont vécus à tout instant et dans tous les espaces de notre vie en société.
Si elle nous fait défaut quelques fois, ou si nous doutions qu'elle parle encore à nos contemporains, cette espérance nous sera rendue par le témoignage des 4503 adultes qui auront été baptisés dans l' Eglise catholique cette année en France au cours de la nuit pascale, dont 110 dans notre diocèse de Gironde.

Michèle de Brugiere
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don