Partager

Mort de Benoît XVI : les hommages se multiplient

RCF, le 1 janvier 2023  -  Modifié le 6 janvier 2023

Emmanuel Macron, le roi Charles III, Joe Biden, Angela Merkel ou encore Volodymyr Zelensky... Des chefs d'État et personnalités du monde entier ont rendu hommage au pape émérite Benoît XVI. Ils ont salué le penseur, le théologien et le guide spirituel qui a œuvré pour la paix.

Benoît XVI en 2010 ©Wikimédia Commons Benoît XVI en 2010 ©Wikimédia Commons

Ce samedi 31 décembre au Vatican, le traditionnel Te Deum d'action de grâce de fin d'année était empreint de gravité. Le pape François a bien sûr évoqué la disparition de Benoît XVI, mort quelques heures plus tôt. "Et en parlant de bonté, en ce moment, nos pensées vont spontanément à notre cher pape émérite Benoît XVI, qui nous a quittés ce matin", a déclaré le souverain pontife. Depuis l'annonce de la mort de Benoît XVI, de nombreux hommages se font entendre du monde entier.

 


Programmation spéciale en hommage à Benoît XVI

Joseph Ratzinger s'est éteint le 31 décembre 2022, à l'âge de 95 ans. Il avait été élu pape le 19 avril 2005 sous le nom de Benoît XVI et avait renoncé à cette charge huit ans plus tard. Qui était Benoît XVI ? Quelles images garderont de lui les catholiques et le monde ? La rédaction de RCF vous propose une programmation spéciale en hommage au pape émérite.

> En savoir plus


 

L’Église de France salue un pape "lucide et courageux"

 

Parmi les hommages, les évêques de France saluent "un grand théologien" et un pape "exigeant quant à la vérité". Le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, a salué "un grand théologien", un homme "lucide et courageux, exigeant quant à la vérité, fidèle à la Tradition mais libre de toute nostalgie". "Il a voulu servir l’unité de l’Église en la fondant sur la vérité la plus précise, tant dans les relations œcuméniques que dans son approche des groupes dits traditionalistes dans l’Église catholique."

 

L'Église de France qui a accueilli le pape Benoît XVI en 2008, à Paris et à Lourdes. "Les Français se souviennent avec émotion du magnifique voyage de Benoît XVI en France" a déclaré la CEF. Les évêques de France mentionnent également le discours que Benoît XVI a prononcé au Collège des Bernardins à destination du monde de la culture.

 

Emmanuel Macron, Joe Biden, Charles III... les hommages des politiques

 

La classe politique internationale a rendu elle aussi hommage à Benoît XVI. Le président français, Emmanuel Macron s’est exprimé sur Twitter : "Mes pensées vont aux catholiques de France et du monde, endeuillés par le départ de Sa Sainteté Benoît XVI, qui œuvra avec âme et intelligence pour un monde plus fraternel."

 

Mentionnant sa rencontre avec Benoît au Vatican en 2011, Joe Biden a déclaré : "Je me souviendrai toujours de sa générosité et de son accueil, ainsi que de notre conversation pleine de sens. On se souviendra de lui comme d’un théologien de renom, qui a consacré sa vie à l’Église, guidé par ses principes et sa foi. Comme il l’a noté lors de sa visite à la Maison Blanche en 2008, « le besoin de solidarité mondiale est plus urgent que jamais, si l’on veut que tous les peuples vivent dans la dignité ». Que son attention au ministère de la charité continue d’être une inspiration pour nous tous." (Source : Zenith)

 

Le roi Charles III, chef de l’Église anglicane, a salué samedi les "efforts constants" du pape émérite Benoît XVI pour la paix et le rapprochement des catholiques et des protestants, disant accueillir la nouvelle de sa mort avec une "profonde tristesse". "Je me souviens également de ses efforts constants pour promouvoir la paix et la bonne volonté auprès de tous les peuples, et pour renforcer les relations entre la Communauté anglicane mondiale et l’Église catholique romaine."

 

L'ancienne chancelière allemande Angela Merkel a déclaré : "avec Benoît XVI, l'Eglise catholique, l'Allemagne et le monde perdent l'un des penseurs religieux les plus combatifs et les plus importants de notre époque" qui a également montré par sa démission "que le pape devait lui aussi faire face aux fardeaux de l'âge". (Source : Challenges)

 

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a salué la mémoire du pape émérite Benoît XVI en louant dans un communiqué son "engagement tenace pour la non-violence et la paix". "Ses puissants appels à la solidarité avec les populations marginalisées partout et ses exhortations à rétrécir l’écart croissant entre riches et pauvres sont plus pertinents que jamais", a souligné le chef de l’ONU.

 

Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, a de son côté salué sur Twitter un "éminent théologien" et le "promoteur de valeurs universelles". Vladimir Poutine, a, lui, rendu hommage au "défenseur des valeurs chrétiennes traditionnelles".

 

Les représentants du culte musulman en France ont présenté leurs condoléances aux catholiques

 

Plusieurs responsables du culte musulmans ont réagi à la mort du pape émérite. "À la suite du décès du pape Benoît XVI, l’Union des mosquées de France exprime ses sincères condoléances au pape François et aux catholiques du monde", a tweeté Mohammed Moussaoui, président l’UMF et du Conseil français du culte musulman. "Pensée pour tous les catholiques à l’annonce du décès du pape émérite. Paix à son âme", a de son côté partagé le recteur de la Grande mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que %amount après déduction fiscale

Faire un don