Accueil
"Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie" (Jn 14, 1-6)
Partager

"Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie" (Jn 14, 1-6)

RCF,  -  Modifié le 30 avril 2021
Prière du matin "Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie" (Jn 14, 1-6)
"Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie" Méditation de l'évangile (Jn 14, 1-6) par la pasteur Corinne Charriau Chant final: "Jésus est le chemin" par la communauté de l'Emmanuel
alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Que votre cœur ne soit pas bouleversé :
vous croyez en Dieu,
croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père,
il y a de nombreuses demeures ;
sinon, vous aurais-je dit :
“Je pars vous préparer une place” ?
Quand je serai parti vous préparer une place,
je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi,
afin que là où je suis,
vous soyez, vous aussi.
Pour aller où je vais,
vous savez le chemin. »
Thomas lui dit :
« Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.
Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi. »
 
Source : AELF

Méditation Pasteur Corinne Charriau

« Que votre cœur ne se trouble pas » commence par leur dire Jésus. Jésus exhorte ses disciples à la foi qui permet de surmonter le trouble, le trouble que provoquera l’épreuve de la passion de Jésus chez ses disciples. La croix se profile à l’horizon, Jésus va quitter ce monde et va les quitter.

Jésus avait déjà évoqué avec ses disciples son départ au chapitre qui précède. Il avait même répondu à Pierre qui lui demandait où il allait : « Là où je vais, tu ne peux pas me suivre maintenant, mais tu me suivras plus tard. » Maintenant, Jésus est en train de leur révéler ce lieu, c’est la maison de son Père ». Et dans cette maison, il y a une multitude de demeures. Thomas réagit lorsque Jésus leur dit « Et là où je vais, vous connaissez le chemin ».  Le chemin et sa destination finale restent une énigme pour Thomas : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »

Le chemin n’est pas un itinéraire avec des panneaux indicateurs. Pour Thomas comme pour les disciples et nous-mêmes, il nous faut quitter l’idée géographique et spatial du chemin et de la destination qui s’impose en premier lieu. Ce chemin n’est pas hors de leur porté, ils le connaissent déjà, c’est Jésus lui-même qui s’offre déjà à la rencontre. Et ce chemin est solidaire de la vie et de la vérité. Ce chemin est une personne : Jésus lui-même. Le chemin est une personne. Il est le chemin qui mène à Dieu ici et maintenant et jusque dans un au-delà de la finitude humaine que nous ne connaissons pas encore. Jésus ouvre une perspective de vie dans la maison du Père avec lui pour toujours.

« Que votre cœur ne se trouble pas » dit Jésus à ses disciples ! Jésus les rassure et les console ! Derrière la question de Thomas, il y a toutes les nôtres qui se précipitent quand surviennent des troubles dans nos vies. Alors que notre cœur ne se trouble pas. En Jésus, il est un chemin qui ne se dérobe pas, qui n’est pas une impasse, qui ne nous abandonne pas, qui ne nous laisse pas seuls et nous conduit jusqu’au Père. Ce n’est pas un chemin à dégager, à imaginer, à construire… c’est un chemin à croire, c’est à cela que Jésus nous invite déjà maintenant !
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don