Accueil
Mobilité à Clermont, sobriété, PS : les réponses d'Olivier Bianchi
Partager

Mobilité à Clermont, sobriété, PS : les réponses d'Olivier Bianchi

Un article rédigé par Stéphane Marcelot - RCF Puy de Dôme, le 3 octobre 2022  -  Modifié le 10 janvier 2024

Le maire de Clermont-Ferrand était l'invité de la matinale de RCF ce lundi entre 8h10 et 8h30.

Olivier Bianchi invité de RCF Olivier Bianchi invité de RCF

Quelques jours après la tenue des conseils municipaux et métropolitains de rentrée à Clermont, Olivier Bianchi répondait ce lundi aux questions de Stéphane Marcelot et d'Hadrien Barrau.

MOBILITE. Le projet Inspire était au menu du dernier conseil métropolitain, vendredi 30 septembre. Une restructuration des transports publics de la ville à l'horizon 2025-2027. Dans les cartons : deux nouvelles lignes de transports en commun, des bus électriques sur des voies réservées ou encore plus de 20 km de pistes cyclables. "Il ne faut pas croire aux gens que nous aurons une ville entièrement piétonnisée" tranche Olivier Bianchi. "Mais là où nous attirons l'attention, c'est que 70% des habitants utilisent leur voiture tout seul pour faire des trajets de moins de 3 kilomètres. C'est que l'offre en transports en commun n'est pas suffisamment compétitive. Inspire, c'est la construction d'une alternative".

ZFE. Clermont-Ferrand va rejoindre la liste des territoires de zones à faibles émissions. Il y aura donc des périodes où la circulation sera restreinte pour les véhicules les plus polluants. "Nous allons dans un premiers temps nous concentrer sur les véhicules utilitaires et les livraisons. Dès 2023. Nous faisons cela avec de l'accompagnement. Mais il faut avoir en tête que c'est une question de santé publique".

SOBRIETE. Comme partout, la ville de Clermont-Ferrand subit les contrecoups de l'inflation. "Il y a eu une hausse de 40% des denrées alimentaires. Nous avons fait le choix de ne pas la répercuter". Alors que la période de fin d'année est propice aux fortes consommations électriques, inhérentes aux animations de Noël, les éclairages débuteront plus tard cette année, "le 3 décembre, pour s'arrêter au 3 janvier, alors que d'habitude nous les prolongions jusqu'au festival international du Court métrage", annonce Olivier Bianchi.

PARTI SOCIALISTE. Olivier Bianchi fait confiance à Olivier Faure, qui brigue un nouveau mandat à la tête du PS. La déroute de la dernière présidentielle ? "C'est une faute collective, pas imputable à un tel ou une telle".

LA NUPES. "D'abord, cela a été un accord pour les élections législatives". A-t-elle vocation à perdurer pour les prochains scrutins, notamment les municipales de 2026 ? "C'est le congrès du PS qui va le décider". Et d'ajouter : "En tant que maire, je rassemble déjà, depuis plusieurs années, du PC au centre. C'est à la France insoumise de déterminer s'ils veulent être dans la majorité...Il faudrait pour cela qu'ils votent le budget !" 

 

Informations locales Mobilité à Clermont, sobriété, PS : les réponses d'Olivier Bianchi
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don