Accueil
MISTRALS - La Méditerranée sous toutes les coutures
Partager

MISTRALS - La Méditerranée sous toutes les coutures

Un article rédigé par Nina Pavan - Dialogue RCF (Aix-Marseille),  -  Modifié le 6 janvier 2021
Commune Planète (Aix-Marseille-Provence) MISTRALS - La Méditerranée sous toutes les coutures
Etude internationale menée pendant 10 ans par plus de 1000 scientifiques, MISTRALS nous éclaire sur l'état de cet écosytème unique.
Illustration méditerranée - Pixabay Illustration méditerranée - Pixabay

La Méditerranée et son écosystème fait partie des 10 hotspots de biodiversité au monde - comprendre l'un des 10 endroits au monde où la biodiversité est la plus riche. 

Le bassin méditerranéen abrite quelques 10 000 espèces animales (dont un quart sont endémiques). C'est également l'un des endroits les plus peuplés au monde avec 500 millions d'habitants vivant sur tout son pourtour. La mer Méditerranée ne représente pourtant qu'un pourcent des eaux de la planète. 

Cette surpopulation et l'exploitation agricole et industrielle qui vont avec fragilisent cet écosystème

En 2020 s'est achevé le métaprogramme scientifique international MISTRALS, qui a regroupé plus de 1000 scientifiques de 23 pays différents pour mener des recherches approfondies sur cette zone géographique et pouvoir mieux comprendre les effets du réchauffement climatique. 

Le professeur Virginie Baldy, et le professeur Joel Guiot et coordinateur du programme Medecc, ont tous deux participé au programme MISTRALS, chacun dans leur discipline, respectivement la biologie et les géosciences. Ils reviennent pour nous sur les premiers résultats de cette recherche scientifique d'envergure. 

Avec le programme BioDivMex l'enseignante chercheuse à l'université Aix-Marseille Virginie Baldy a mené des expériences sur la canopée méditerranéene en privant les forêts de 30% des précipitations pour mesurer l'effet des sécheresses à venir au vu de l'augmentation des températures. 

Joel Guiot directeur de recherche au CNRS et coordinateur du programme Medecc travaille quant à lui sur la pollution atmosphérique et martime en méditerranée et observe déjà les très lourdes conséquences environnementales dans les pays du sud. 5 ans après la signature des accords de Paris il en appelle à l'action immédiate des gouvernements et des décideurs
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don