Migrants, logement, ruralité : les enjeux de la présidentielle dans la région PACA

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF, le 21 février 2022  -  Modifié le 23 février 2022
Le dossier de la rédaction [Présidentielle 2022] La voix des régions - Les enjeux de la présidentielle dans la région PACA
Partager

Plus de cinq millions d'habitants. Deux des plus grandes villes de France, la mer, la montagne, des départements ruraux. La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur est diverse. Les sujets aussi. La population la plus pauvre a beaucoup de mal à se loger. Les migrants en ont fait une porte d'entrée. C'est un lieu de dialogue entre les religions et c'est un territoire de montagne. RCF passe une semaine avec vous en Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Un hommage aux migrants morts en voulant traverser la frontière à Menton Garavan, à deux pas de l'Italie - Photo Stèvelan Chaizy-Gostovitch Un hommage aux migrants morts en voulant traverser la frontière à Menton Garavan, à deux pas de l'Italie - Photo Stèvelan Chaizy-Gostovitch

Présidentielle : la voix des régions

 

"Présidentielle : la voix des régions", c'est une série d'émissions spéciales à l'occasion de l'élection présidentielle pour donner la parole aux Français. Du 31 janvier au 8 avril, durant six semaines spéciales, des journalistes du réseau RCF vont sillonner six grandes régions françaises à la rencontre des citoyens, pour entendre leur voix sur des sujets essentiels de la campagne.

 

Du 21 au 25 février, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur est à l'honneur. Chaque jour dans la Matinale RCF, découvrez un reportage de 7 minutes (à 7h12). Rendez-vous le vendredi 25 février pour une matinée spéciale (de 6h30 à 11h) en direct de Gap.

> En savoir plus


 

La région est frontalière de l’Italie et la question du passage des migrants est un enjeu réel. Plusieurs candidats de droite ont choisi Menton pour faire un déplacement sur le sujet: Valérie Pécresse et Eric Zemmour. Les routes migratoires se situent au nord de la région dans les Hautes-Alpes et au sud dans les Alpes-Maritimes à Menton. Sur cette commune et celle de Vintimille, côté italien, il y a eu deux morts depuis le début du mois de février. Les associations humanitaires italiennes et françaises dénoncent la gestion du problème migratoire. Cédric Herrou est agriculteur, il aide les étrangers de passage dans la vallée de la Roya depuis des années et considère que le procureur de la République doit "considérer les individus". Il dénonce "le manque d'enquêtes" sur les drames qui ont lieu régulièrement sur place. 

 

Se loger, c'est plus compliqué au soleil

 

Autre enjeu, celui du logement, en particulier sur la bande littorale. Vendredi dernier, le 18 février, trente communes des Alpes-Maritimes ont été sanctionnées pour le manque de logements sociaux. Mandelieu-la-Napoule devra verser 777.544 euros.

 

Dans le Var, 26.000 demandes sont en attente. Certaines datent de plusieurs années. Témoignage d’une Toulonnaise qui a fait une demande en 2015. Elle attend toujours et ses quatre enfants vivent dans une seule chambre. Elle n'a jamais trouvé un logement dans le privé à son budget. 

 

De la fraternité dans un département fracturé par la peur de l'inconnu

 

Autre enjeu, du côté de Marseille, le dialogue interreligieux. La deuxième ville de France est celle qui représente le mieux la diversité du pays. l’Open Society Foundation estime que 40% de la population à Marseille est musulmane. Marseille est la ville du dialogue inter-religieux. C'est aussi une ville avec deux opinions fortes dans les urnes: une gauche solide et un vote d'extrême droite élevé. 

 

Jean-Paul Lejeune et Abdelsalem Souki sont tous les deux membres du groupe prêtre imam créé à Marseille en 2010. Prêtres et musulmans se retrouvent régulièrement pour échanger sur des sujets religieux ou de société avec le regard de chaque religion, de différentes cultures, et des sensibilités de chacun.

 

Redynamiser les campagnes avec du lien social

 

Dernier enjeu, celui de la ruralité et du soutien aux initiatives rurales. Rémy, 21 ans, s’est engagé en Erasmus à la campagne avec le projet Insite France, installé dans le Vaucluse au pied du mont Ventoux. Il s’agit pour les jeunes de participer à des projets qui cimentent des zones rurales fragiles au travers de la protection de l’environnement ou de la création de liens entre les générations. Rémy intervient dans un projet de communication et de photographie avec des habitants de Vaucluse. "J'ai toujours eu un attrait pour le terroir, ça vaut le coup de s'engager", dit Rémy. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don